Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mer 25 Avr - 8:49

Bonjour à tous et à chacun




Le bois de poupe collé, le plus dur ma foi,
C'est de le sculpter à sa forme, croyez moi.
Sans ébranler votre oeuvre où trouver la prise ?
Sans laisser trace d'un étau… Quelle entreprise !






Et encore une fois, n'oubliez pas, bien sûr,
De vérifier le « trou » du palonnier. C'est dur,
Mais ces vérifications vous seront utiles
Pour ne pas vous baptiser un jour d'imbécile
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Mer 25 Avr - 12:44

Ces pinces à linges coupées et collées
pour une largeur de prise doublée
sont un utile et joli détail
de tout votre travail

Tire-au-flan

Messages : 673
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

" le cuirassé le Formidable "

Message par Claude Martinet le Mer 25 Avr - 16:40

Bonsoir Didier , TAF , Le Yankee et tous  ,

 Une seule ombre au tableau , madame apprécie t-elle l'ablation systématique de ses pinces à linge ? Didier...... formidable travail !!!!!!!!!!bravo !!!!!!!!!!

   Amitiés à vous    C-Y-P

Claude Martinet

Messages : 893
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 70
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Mer 25 Avr - 17:00

Cher C-Y-P,

Méfions nous de considérations sexistes
au caractère désormais gravement illicite
qui attribuent aux unes l'activité domestique,
et aux autres la tache noble ou artistique

mais, à bien considérer le fond
vous avez mille fois raison
traiter ainsi le matériel domestique
c'est risquer une ambiance électrique

Bien cordialement
T-A-F

Tire-au-flan

Messages : 673
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mer 25 Avr - 17:24

Bonjour C-Y-P, bonjour T-A-F






Oui, l'assemblage des pièces se fait pour moi
Avec ces pinces à linge, car j'aime le bois.
Regardez l'image, elles sont faciles à faire
Et en plus elles ne vous reviendront pas bien chères.


Et quant à madame, elle ne me dira rien.
Car ses pinces à elle, ne me servent point
Employées pour le linge, elles sont en plastique
Pas de concurrence et à chacun sa technique.

(
C'est vrai ma réponse est sexiste et honte sur moi.
O vieille génération qui ne change pas !...) Very Happy

avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Mer 25 Avr - 22:41

Vous avez bien de la chance
d'une ménagère si conciliante :
quand j'ai tenté de piquer de telles pinces 
cela m'a coûté un sèche-linge

Par un effet second
j'ai hérité, bénéfice inattendu
du fil qui parrait le balcon
et y était solidement tendu


Dernière édition par Tire-au-flan le Jeu 26 Avr - 8:32, édité 1 fois

Tire-au-flan

Messages : 673
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Jeu 26 Avr - 8:30

Bonjour à tous et à chacun




Limage après limage, la poupe achevée,
Un jour viendra le temps de la rectifier...
Encore du travail mais tant pis, peu m'importe.
Il faut bien avancer, il faut que je m'en sorte.



Je « stress » un peu maintenant vous l'aurez compris
Ai-je bien usiné, tout ôté, tout compris ?
Exemple : ai-je suffisamment creusé la quille ?
(Avant collage du bois, c'est chose facile.)





Il faut que les hélices tournent sans coincer.
Et puis zut si malgré tout je me suis trompé
J'achèterai deux autres hélices plus petites
Tant pis pour ma fierté et ma bourse réduite !
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 27 Avr - 7:34

Bonjour à tous et à chacun



Découpez maintenant quelques bouts de tasseaux
Adaptés à la largeur de votre bateau
Un fin morceau pour chaque trait sur votre planche
A fixer par deux vis et non de colle blanche.
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

" le cuirassé le Formidable "

Message par Claude Martinet le Ven 27 Avr - 11:27

Bonjour Didier , bonjour à tous  ,

Cela se précise , magnifique rencontre de circonvolutions fluides et onctueuses de la coque .....bravo!!!! Quant au palonnier du Caseyeur de Cancale c'est tout simplement une lame de laiton débitée dans une plaque , puis percée au fins de recevoir un axe en laiton  , un point de soudure , renforcées par deux rondelles une inférieure l'autre postérieure .

    Amitiés   Claude-Yves-Pierre

Claude Martinet

Messages : 893
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 70
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 30 Avr - 7:32

Bonjour à tous et à chacun







Les bouts des couples sur leur tasseau sont posés
Et, pour moi, avec de la colle à bois fixés,
Mais de solutions il en existe bien d'autres
La colle chaude peut-être ? Quelle est la votre ?
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Gilles44 le Lun 30 Avr - 9:07

Bonjour Didier,

Pour répondre à ta question, j'utilise de la colle à bois pour usage extérieur de la marque Coteka en bidons de 500ml que je trouve au Brico M de ma commune.

A bientôt Surprised
avatar
Gilles44

Messages : 31
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 47
Localisation : Le Loiret

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 30 Avr - 10:07

Merci Gilles.
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mar 1 Mai - 7:23

Bonjour à tous et à chacun



Et me voici enfin arrivé au moment
Où je vais recouvrir de son revêtement
Le navire d'un réseau de lattes nombreuses
Le Formidable va grandir, croissance heureuse
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mer 2 Mai - 8:15

Bonjour à tous et à chacun



Mais une première étape est à réaliser
A la Dremel cassons les arrêtes où coller
Les lattes de ce qu'on nomme ici le bordage.
« Bordage », « clin », « lisse », mots marins, douces images !
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Jeu 3 Mai - 8:29

Bonjour à tous et à chacun


Il faudra coller dessus, vous le savez bien,
Les nombreuses planchettes du bordage afin
- Enfin! - de former la coque du Formidable
Mais par quelle extrémité commencer que diable !







Poursuivre le bas ayant commencé le haut
Délaisser un peu le centre puisqu'il le faut
Ainsi qu'on le voit sur cette ancienne image
Maintenant comme jadis on fait le bordage.


avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par BdeB le Jeu 3 Mai - 9:02

Commencer par le haut et le bas, pourquoi pas ?

Je n'ai jamais fait de maquette navigante ou non, mais il me semble que dans ce cas, le bordage du milieu nécessitera des lattes suplémentaires qu'il faudra insérer entre le haut et le bas ?

BdeB

Messages : 558
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 64
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Jeu 3 Mai - 12:16

Rebonjour Michel

Chaque coque est différente et on doit s'adapter en coupant, rognant, ajoutant, reprenant des lattes. Du boulot quoi et ce n'est pas celui que je préfère. Crying or Very sad
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Mai - 5:57

Bonjour à tous et à chacun




Afin de bien assouplir les lamelles en bois
Et de l'eau chaude souhaitant éloigner mes doigts
Je délaisse eau brûlante et décapeur thermique
Pour tremper les lattes dans ce fluide éthylique.


Il fond la cellulose sans gonfler le bois
C'est ce qu'on ma dit, je vais suivre cette voie.
Mais en pauvre gringalet me tourne la tête
Cette technique pour moi n'est pas une fête !
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par vwlucas le Ven 4 Mai - 8:35

Bonjour,

N'ayant pas encore bu mon café matinal, je m'estime exempt de l'utilisation du jeu des vers...

Pourquoi ne pas utiliser le bon vieux système de la bougie? C'est le principe simplifié de l'étuve.
Le bois chauffe sur une longueur de 5 cm (mouvement de va et viens).
Vous le sentez fondre; c'est le moment de le courber.
10 secondes plus tard, il est sec et en forme.


avatar
vwlucas

Messages : 439
Date d'inscription : 23/01/2016
Age : 65
Localisation : Oostende Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Mai - 9:15

Je suis ouvert aux conseils et propositions
J'essaierai le coup de la flamme à l'occasion
Mais je trouve celle à l'alcool satisfaisante
Pratique, simple et peu d'outil, elle est plaisante.
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Ven 4 Mai - 10:06

Plutôt que cet alcool dénaturé
Que ne prenez-vous un breuvage fruité ?
Cognac, calvados ou armagnac :
leurs vapeurs au matin vous donneront la niaque !

Tire-au-flan

Messages : 673
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Mai - 10:27

Vais-je ainsi gâter de tels délicieux breuvages
En y trempant du bois, est-ce vraiment bien sage ?
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Sam 5 Mai - 6:20

Bonjour à tous et à chacun


Ca y est - grand jour ! - je me suis enfin lancé
En suivant, oui, la voie de l'alcool à brûler.
Affirmons-le : cela marche sans anicroche
Mais je ne dirai pas ici que c'est fastoche…


Au rythme de ces trop lents collages, mon Dieu,
Ce sera 2 ou 3 lames par jour, au mieux.
Chance pour vous, vous lirez moins de mes strophes,
Patientons donc, ce n'est pas une catastrophe.
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 7 Mai - 7:54

Bonjour à tous et à chacun

Je suis allé trop vite en besogne, crétin !
La première latte est mal posée c'est malin
Oui, j'ai oublié les règles du brochetage ,
Je l'ôte et la reprendrai plus tard, c'est plus sage
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mer 9 Mai - 6:59

Bonjour à tous et à chacun


En attendant de nous revoir dans l'avenir
Je songe à toutes mes tâches qui sont à venir.
Par exemple je pense aux canons à barbette
Ces armes lourdes comment seront-elles faites ?





Avec quelles techniques et quels matériaux ?
Moi qui les veux point trop lourdes, puisqu'il me faut
Ne pas ajouter sur le pont un poids critique,
Ne devrais-je pas les faire en léger plastique ? (*)


Et si je les faisais en impression 3D ?
Ce serait une chouette superbe idée !
Mais alors s 'ouvre devant moi d'autres problèmes
La 3D, je n'y pige rien, je deviens blême.


Il me faudra d'abord me former j'en ai peur
A la conception aidée par ordinateur.
Mais arrête Didier de pleurer, c'est pathétique
Ton métier ne fut-il pas dans l'informatique ?


Alors choisis un logiciel de conception
Apprends à t'en servir, réalise un canon,
Trouve ensuite un ami avec son imprimante
Et tout se fera alors sans mal. Patiente.

(*)
J.O. 1er février 1898 cf. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6480690v/f4.


« Le Formidable et l'Amiral-Baudin sont tous deux surchargés de 800 à 900 tonnes ; ils n'ont actuellement aucune valeur militaire (...) Le Formidable est en refonte en ce moment, on lui a enlevé sa tourelle du milieu et le canon de gros calibre qu'elle renfermait (…) on veut alléger les bateaux surchargés, comme le Formidable »
avatar
Didier44

Messages : 436
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum