Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 22 Oct - 6:38

Bonjour à tous et à chacun

Je m’aperçois aujourd’hui avoir oublié
Quelques semaines en arrière de vous détailler
Mes travaux de stratifieur, mes actions de peindre
Mais rassurez vous, je ne vais pas me plaindre.

Couche après couche se déposa l'epoxy
Une fine pâte grise qui se durcie
Entre deux patientez six heures, c'est bien plus sage
Et moins drôle la suite quand vient le ponçage




Poser l'enduit bien à plat dans les creux est dur
Utiliser un outil idoine est plus sûr
Aussi ai-je vite modifié ma spatule
La rognant pour lui donner forme de lunule.

Après l'extérieur on revient à l'intérieur
Vite avant la fixation des arbres moteurs
J'essaie le durcisseur de bois de xylophène
C'est comme un bon G4 ? Du pareil au même ?

Est-ce utile ou nécessaire ? Va-t-en savoir ?
Le résultat final n'est pas facile à voir.
Alors, suivant Claude, je passe à autre chose
Plusieurs couches de vitrificateur je pose.



De toute façon pour l’extérieur on verra
A ajouter toutes les couches qu’il faudra
Peinture et résine époxy, deux, trois ou quatre
Nouvelles protections contre l’eau à combattre
avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 5 Nov - 9:09

Bonjour à tous et à chacun

Je m'interroge sur la suite à bien mener
Mais quelle peinture vais-je utiliser ?
Qui enfin tienne sur une coque en résine
Qu’elle me quitte demain ? J'aurai bonne mine

En attendant de trouver une solution
Je réalise les mantelets des canons
Cinquante sont à poser le long de la coque
C'est fastidieux, je ne dirai pas « j’m'en moque »



Après moults recherches, un bout de temps passé,
L'oiseau rare, j'ai finis enfin par trouver !
C'est une résine colorée « Résinence »
Peinture et résine assemblée c'est une chance !

avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Dim 11 Nov - 6:37

Bonjour très chers compagnons forumistes

C’est le 11 novembre et je dois témoigner
Pourquoi avoir choisi ce navire guerrier ?
Créé pour la Gloire avec beaucoup de peine
Pour moi il incarne la vanité humaine.

Beaucoup de métal, de force et d’argent sont là,
En lui fondu pour en faire un super soldat
La Gloire alors ? Non, il finira misérable…
Relisons alors le père des Misérables.

« Quand tu me parles de gloire,
Je souris amèrement.
Cette voix que tu veux croire,
Moi, je sais bien qu'elle ment.

La gloire est vite abattue ;
L'envie au sanglant flambeau
N'épargne cette statue
Qu'assise au seuil d'un tombeau.

La prospérité s'envole,
Le pouvoir tombe et s'enfuit.
Un peu d'amour qui console
Vaut mieux et fait moins de bruit. »
avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 12 Nov - 6:17

Bonjour fidèles lecteurs de ce point hebdo
Qui évoque l'avancement de mes travaux



Je viens de coller les hublots et mantelets
Comme on le dit le dit vulgairement : « oui, ca le fait »
Si les planches des mantelets sont trop épaisses
Je m’en moque, comme cela elles me plaisent.



Je m’occupe aussi des deux chaises, vous savez,
Ces renforts des arbres moteurs en acier
Pour ma part en tôle de zinc je les usines
Elles seront couvertes ensuite de résine
avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Lun 12 Nov - 8:23

Il est toujours passionnant 
de voir grandir votre enfant
et de connaître pas à pas
les affres vécus par son papa

Mais concernant le difficile sujet 
de cette série de mantelets
s'ils sont représentés fermés
pourquoi les faire déborder ?

Tire-au-flan

Messages : 642
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 12 Nov - 8:59

Mon cuirassé est une simple évocation
Qui me permet de nombreuses approximations
Par choix je m’inspire de gravures naïves
Souvent peu fidèles et fort imaginatives




avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 Aujourd'hui à 9:35

Bonjour à tous et à chacun



Ca y est je viens de m’occuper des moteurs
Cette plaque les maintiendra sans erreur
Ils tourneront sans qu’ils ne tremblent
Et je pourrai les ôter tous ensemble

C’est vrai comme Corwwin le remarqua un jour
Ce sont deux brushless, de vraies bêtes de concours
Peu encombrant, ils sont pour moi une première.
Bien cachés, je n’en ferai pas toute une affaire.



Il est temps de bien m’interroger maintenant
Comment ranger à l’intérieur ces éléments :
Récepteur, batterie, variateurs, câblage ?
Par des essais de pose, méthode bien sage.
avatar
Didier44

Messages : 424
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum