Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 22 Oct - 6:38

Bonjour à tous et à chacun

Je m’aperçois aujourd’hui avoir oublié
Quelques semaines en arrière de vous détailler
Mes travaux de stratifieur, mes actions de peindre
Mais rassurez vous, je ne vais pas me plaindre.

Couche après couche se déposa l'epoxy
Une fine pâte grise qui se durcie
Entre deux patientez six heures, c'est bien plus sage
Et moins drôle la suite quand vient le ponçage

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 50b10
Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 49b10

Poser l'enduit bien à plat dans les creux est dur
Utiliser un outil idoine est plus sûr
Aussi ai-je vite modifié ma spatule
La rognant pour lui donner forme de lunule.

Après l'extérieur on revient à l'intérieur
Vite avant la fixation des arbres moteurs
J'essaie le durcisseur de bois de xylophène
C'est comme un bon G4 ? Du pareil au même ?

Est-ce utile ou nécessaire ? Va-t-en savoir ?
Le résultat final n'est pas facile à voir.
Alors, suivant Claude, je passe à autre chose
Plusieurs couches de vitrificateur je pose.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 51b10

De toute façon pour l’extérieur on verra
A ajouter toutes les couches qu’il faudra
Peinture et résine époxy, deux, trois ou quatre
Nouvelles protections contre l’eau à combattre
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 5 Nov - 9:09

Bonjour à tous et à chacun

Je m'interroge sur la suite à bien mener
Mais quelle peinture vais-je utiliser ?
Qui enfin tienne sur une coque en résine
Qu’elle me quitte demain ? J'aurai bonne mine

En attendant de trouver une solution
Je réalise les mantelets des canons
Cinquante sont à poser le long de la coque
C'est fastidieux, je ne dirai pas « j’m'en moque »

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 52b10

Après moults recherches, un bout de temps passé,
L'oiseau rare, j'ai finis enfin par trouver !
C'est une résine colorée « Résinence »
Peinture et résine assemblée c'est une chance !

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Visuel-ResinenceColor_250px
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Dim 11 Nov - 6:37

Bonjour très chers compagnons forumistes

C’est le 11 novembre et je dois témoigner
Pourquoi avoir choisi ce navire guerrier ?
Créé pour la Gloire avec beaucoup de peine
Pour moi il incarne la vanité humaine.

Beaucoup de métal, de force et d’argent sont là,
En lui fondu pour en faire un super soldat
La Gloire alors ? Non, il finira misérable…
Relisons alors le père des Misérables.

« Quand tu me parles de gloire,
Je souris amèrement.
Cette voix que tu veux croire,
Moi, je sais bien qu'elle ment.

La gloire est vite abattue ;
L'envie au sanglant flambeau
N'épargne cette statue
Qu'assise au seuil d'un tombeau.

La prospérité s'envole,
Le pouvoir tombe et s'enfuit.
Un peu d'amour qui console
Vaut mieux et fait moins de bruit. »
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 12 Nov - 6:17

Bonjour fidèles lecteurs de ce point hebdo
Qui évoque l'avancement de mes travaux

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 53b10

Je viens de coller les hublots et mantelets
Comme on le dit le dit vulgairement : « oui, ca le fait »
Si les planches des mantelets sont trop épaisses
Je m’en moque, comme cela elles me plaisent.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 54b10

Je m’occupe aussi des deux chaises, vous savez,
Ces renforts des arbres moteurs en acier
Pour ma part en tôle de zinc je les usines
Elles seront couvertes ensuite de résine
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Lun 12 Nov - 8:23

Il est toujours passionnant 
de voir grandir votre enfant
et de connaître pas à pas
les affres vécus par son papa

Mais concernant le difficile sujet 
de cette série de mantelets
s'ils sont représentés fermés
pourquoi les faire déborder ?

Tire-au-flan

Messages : 867
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 12 Nov - 8:59

Mon cuirassé est une simple évocation
Qui me permet de nombreuses approximations
Par choix je m’inspire de gravures naïves
Souvent peu fidèles et fort imaginatives

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Avellan
Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Gravure-De-Presse-Le-Formidable-Cuirasse-Premier-Rang

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 LancementscuirassesA
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 19 Nov - 9:35

Bonjour à tous et à chacun

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 55b11

Ca y est je viens de m’occuper des moteurs
Cette plaque les maintiendra sans erreur
Ils tourneront sans qu’ils ne tremblent
Et je pourrai les ôter tous ensemble

C’est vrai comme Corwwin le remarqua un jour
Ce sont deux brushless, de vraies bêtes de concours
Peu encombrant, ils sont pour moi une première.
Bien cachés, je n’en ferai pas toute une affaire.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 56b10

Il est temps de bien m’interroger maintenant
Comment ranger à l’intérieur ces éléments :
Récepteur, batterie, variateurs, câblage ?
Par des essais de pose, méthode bien sage.
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 26 Nov - 6:50

Bonjour à tous et à chacun

Avant de peindre ma belle coque à la main
Je dois préparer tout ce qui doit être peint
D’une même couleur d’un mélange identique
Comme mon gouvernail, faut que je le fabrique.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 57b11

Je fais un trusquin avec un bout un crayon
Afin de tracer la ligne de flottaison
Puis colle un ruban de masquage à la limite
Comme vous le savez c’est une zone bien critique.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 58b11

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 59b11

Je prépare ma peinture, d’abord le noir,
Le pot, le pinceau, le rouleau, les accessoires
Et je puis enfin peindre avec ma résine
En faisant gaffe à ne pas dépasser la ligne.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 60b11

Et c’est là qu’on découvre - oh em…dements ! -
Un défaut sur la coque : bosse ou creusement
Il faut repasser du mastic sur quelques places
Et puis reponçer pour que le défaut s’efface.

Avec une dernière couche de couleur
On finit par ne plus voir toutes nos erreurs
Et, puisque c’est écrit sur la boite, on repasse
De la résine incolore, ultime mélasse.

Toutes ces choses posées, ces produits dedans,
Et puis sur notre coque, dehors maintenant
Toutes ces actions à suivre quant on y pense
Ceci n’est point un jeu ou un travail d’enfance ! Laughing
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Dim 2 Déc - 15:24

Bonsoir à tous et à chacun

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 61b10

En ôtant le ruban marquant la ligne d’eau
On note des bavures, c’est pas rigolot !
Il faut appliquer les règles non d’une pipe !
Peint du ruban vers l’extérieur c’est le principe !

Mais on a beau faire et on a beau s’appliquer
Des bavures sont là, le ruban enlevé
Et avec l’aide d’un fin cutter, j’vous jure,
On gratte pour les ôter, quelle sinécure !

Et on n’y arrive pas malgré tous ses soins
C’est décidé il faut être alors plus malin
Je vais coller une bande adhésive fine
Blanche elle cachera les bavures malines.

De toute manière ne voyez-vous donc pas
Sur la coque comme un trait bien droit ?
C’est fort joili et en plus je tiens mon excuse
L’utile au justifiable tant pis si j’abuse

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 62c10

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 65b10

Puis de nouveau combler ce creux qui apparaît
Et cette fois d’un mélange auquel je m’essaie
Mastic avec peinture, je m’économise
Cette petite astuce me sauve la mise.

(Et pas de critique pour les deux écubiers.
C’est vrai, oui, de les peindre en noir j’ai oublié.
C’est pas grave, je corrigerai leur allure
Très bientôt d’une nouvelle couche de peinture)
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty " le cuirassé le Formidable "

Message par Claude Martinet le Dim 2 Déc - 16:40


Bonsoir Didier 44 , Olivier , Régis 44 ,

Ah la " peindusir " c'est beau mais souvent c'est chi.....t , tout est magnifique puis soudain....... la coulure hypocrite , le poil de pinceau épris de liberté , le moucheron faux-cul qui attend que l’œuvre soit " finite " pour creuser son sillon assassin ! Je compatis Didier mais le résultat est là ; l'gars cuirassé est très beau bravo ! J'ai bien dit , Didier que je compatissais à vos pt'its déboires .... car en effet j'étais en train de finaliser la " peindusir " du " Caseyeur de Cancale " lorsque tout à coup celui-ci , fâché sans doute d'être suspendu au plafond du garage s'est écrasé au sol comme une ......limande pour rester poli !!!! Qu'utilisez-vous comme masquage , j'ai cru apercevoir un scotch papier ??

Bien à vous , amitiés C-Y-P

Claude Martinet

Messages : 1013
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 71
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Dim 2 Déc - 22:03

Condoléance, CYP, pour cet accident domestique Crying or Very sad
Le Caseyeur n'a pas trop souffert de ce vol plané ? Nos voiliers ne sont pas faits pour voler et même ceux dotés de foils montrent leur fragilité...
Bon courage pour les réparations.
Cordialement
T-A-F

Tire-au-flan

Messages : 867
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 3 Déc - 6:01

Claude Martinet a écrit:

     Qu'utilisez-vous comme masquage , j'ai cru apercevoir un scotch papier ??

        
         

Bonjour CYP, bonjour TAF

Le gros ruban de masquage de couleur bleu ?
Pas trop mal mais on peut sans doute trouver mieux
Par contre le ruban blanc, je le recommande
Acheté chez lettres adhésives* par commande

*http://www.lettresadhesives.net/
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par BdeB le Lun 3 Déc - 9:21

En matière de peinture, j'ai vu bien pire... chez moi !
La tienne me semble parfaite.

Au vue de la dernière photo, il y a encore du travail de canons, tour-cheminée, pont supérieur, tourelles, canots etc ...
Pense tu réaliser un pont à l'identique ?
Et, la question du néophyte, est ce que les super-structures ne vont pas remettre en cause l'équilibre latéral du bateau ?

BdeB

Messages : 693
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 65
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 3 Déc - 10:37

Bonjour Michel

Je réaliserai un pont approchant du modèle original mais sans que ce soit une copie conforme. Ce que je veux c'est évoquer ce navire... en conservant mon plaisir de travailler donc en gardant ma liberté de choix et d'action.
Je vais faire les superstructures les plus légères possible. Mes barques seront peut-être en papier, les canons sont en plastique creux (= plein d'air). Si j'ai choisis ce navire à éperon c'est aussi parce que ses superstructures sont peu massives, à la différence, par exemple, du cuirassé Hoche dit "grand hôtel"  Very Happy


Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Hoche_10
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 10 Déc - 6:31

Bonjour à tous et à chacun

On avance, le temps est venu de poser
Le fin gouvernail sur sa semelle fixé
Son axe passe dans un tube empli de graisse
Silicone d’une couche pas trop épaisse.


Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 62b10

Ah, j’oubliai d’évoquer une décision :
Je vais ralentir le rythme de construction
Trop de choses, me diriez-vous, ailleurs à faire ?
Oui et ne veux que mon plaisir, pas un calvaire.
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Tire-au-flan le Mar 11 Déc - 22:46

Comment donc cela, ralentir la cadence
sans de tous vos lecteurs demander le permis ?
déjà pour vos messages vous eûtes l'impudence
de diviser l'envoi sans prendre notre avis

Vos chroniques nous manquent et vous voulez ainsi
plus encore nous priver en ces temps difficiles
des ces jolis partage de notre art subtil.
Est-ce bien là pour vous le rôle d'un ami ?

Tire-au-flan

Messages : 867
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Mer 12 Déc - 8:35

Bonjour T-A-F, bonjour amis "forumistes", bonjour lecteurs de passage.

Pour ce sympathique intérêt un grand merci.
Je reviendrai donc parmi vous chaque lundi
Montrer de rares et petites choses en image
Mais pour compenser… je parlerai davantage ! clown
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Dim 16 Déc - 9:46

Bonjour à tous et à chacun

J’ai retrouvé mon fer à souder non sans mal
Délaissé depuis mon sous-marin en métal
J’en ai besoin pour souder le balcon de poupe
Il est très fin, il ne faut pas que je me loupe.

 Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 63-210

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 63b11

Il ne doit certainement pas être doré
Le trouvant beau ainsi, aimerai le garder
Choisir entre la beauté et la ressemblance
Il faut décider avant que je ne me lance.

Il me faudra faire aussi un autre élément
Juste au dessus de ce balcon, un bel auvent
Mais choisir la bonne matière est le problème
Bois ou tissus ne sont pas du pareil au même

Un autre sujet occupera mon esprit
Coller ceci sur mon bois de résine enduit
Je connais grâce au Ciel une colle pratique
Ce sera la Stabilit Express germanique

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Colle-a-deux-composants-pattex-stabilit-express-pse6n-80-g-007629650-product_zoom
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Lun 24 Déc - 0:04

Bonjour à tous et à chacun

Demain grand jour, nous fêtons la Nativité
(oui, je sais, je n’ai pas à vous le rappeler)
Amis c’est  pour vous dire que je vous souhaite
De passer, en famille, une joyeuse fête.

Laissons là un instant nos canots, nos voiliers,
Tous nos travaux solos, quittons nos ateliers
Apprécions de vivre avec notre descendance
Jouons avec elle, à retrouver notre enfance.

Mon « Formidable » peut se reposer un peu
Tout seul là bas il ne sera pas malheureux.
Adieu ses canons et ses histoires de guerre,
N’espérons un instant que paix sur cette Terre.
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Jan - 6:47

Didier44 a écrit:
 
Il me faudra faire aussi un autre élément
Juste au dessus de ce balcon, un bel auvent
Mais choisir la bonne matière est le problème
Bois ou tissus ne sont pas du pareil au même


Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Balcon10

Si on regarde bien cette photographie
Du « Venerable » un navire de la Navy
Cet auvent ne me semble pas en rude toile
Mais plutôt d’une matière genre métal
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Oliflat le Ven 4 Jan - 8:41

Bonjour Didier 44, c'est étonnant ce balcon d'étrave. On dirait une coursive de  promenade pour élégantes!
Le auvent pourrait être en zinc?
Ne me dites pas que vous l'avez assemblé à la main!?
Ces bateaux, au vu de leur aspect, devaient naviguer comme des fers à repasser, non?
Oliflat
Oliflat

Messages : 1407
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 63
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Jan - 9:51

Bonjour Oliflat, bonjour à tous

Je pense que le balcon, selon les marines, pouvait être en bois (contre-plaqué ?), toile ou zinc. Il faut que je relise mon étude sur l'aviso "Le Pingouin" qui portait tout un chapiteau couvrant son pont, du moins pendant ses navigations dans le golfe de Tadjoura, afin de le protéger des ardeurs du soleil. De mémoire il était en planches, mais peut-être parce lorsqu'il fut stationnaire à Obock ? (Résidence du gouverneur).

Pour faire ce balcon, je me suis (comme toujours) simplifié la vie. J'ai acheté chez Cap-Maquettes une frise en laiton paraissant peu ou prou la rambarde d'un balcon. Je l'ai cintrée et soudée sur une lamelle en zinc adaptée au profil de la proue. Obtenir le juste profil : là fut toute la difficulté Very Happy !

Effectivement ces navires ne naviguaient pas très bien. Le plus mauvais de sa catégorie fut le cuirassé "Hoche". Et c'est la raison pour laquelle, moi qui réalise un modèle naviguant rc, j'ai choisis le "Formidable", assez pauvre finalement en superstructure.

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Hoche_10
Le "Hoche"
Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty " le cuirassé le Formidable "

Message par Claude Martinet le Ven 4 Jan - 10:31


Bonjour Didier , Olivier , tous ,

Cela serait très sympathique de couvrir cette " terrasse maritime militaire " de tissus ( gris/bleu ) . L'apport de ce matériau casserait un peu le coté tout acier de ce fringant destrier ! En tout cas " j'aime la marine Française moi monsieur " !!! Bravo pour cette réalisation !!

Amitiés à tous C-Y-P


Claude Martinet

Messages : 1013
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 71
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Didier44 le Ven 4 Jan - 11:08

Bonjour Claude

C'est vrai que la matière tissus adoucirait le côté militaire du navire. Je rappelle ici que j'ai retenu "Le Formidable" parce que, en dépit de son apparence, il illustre la vanité et la fragilité de l'existence... tout l'opposé de la grandeur et de la force qu'on imagine et souhaite d'ailleurs pour son armée. Wink


Il me reste du tissus de mon "Pingouin", pourquoi ne pas l'utiliser ?

Didier44
Didier44

Messages : 519
Date d'inscription : 25/08/2016
Age : 64
Localisation : La Perle de la Côte de Jade

Voir le profil de l'utilisateur http://didier.jaffredo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par BdeB le Sam 5 Jan - 8:30

Didier, comme tu as à coeur de réaliser un "Formidable" aussi proche que possible du modèle original, ou en est tu dans la machine à produire de la fumée de charbon ?

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 088_0010
Avec un fumigène, il ferait plus vrai que vrai ...

BdeB

Messages : 693
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 65
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le cuirassé "le Formidable" (1885) - Page 6 Empty Re: Le cuirassé "le Formidable" (1885)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum