Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

Un paudeau en hetre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un paudeau en hetre

Message par diaoulic le Dim 2 Juil - 12:26










Bonjour à tous,

peu de temps pour échanger avec vous, mais suffisamment pour suivre vos messages et vos photos.

Merci à tous les membres qui font vivre ce forum.


Comme je vous l'avais posté il y a un an, j'espérais hériter du voilier de bassin que mon père avait acheté en 1970 au puces de St Ouen. Après 20 années d'oubli (gardé jalousement par mes parents) je l'ai récupéré au fond d'une vieille armoire dans un triste état presque complet. En effet il manque le foc qui ne doit pas être bien loin. Ce foc existe bien avec dans mes souvenirs une petite inscription imprimée près du point d'écoute. Seul le beaupre cassé ayant été refait, mais ce dernier a été  conservé au cas ou.
           Vu son grand age je souhaite lui redonner tous son lustre, mais je ne le remettrai pas à l'eau. J'avais profité il y a plus de 20 ans que cette coque s'ouvrait pour proposer à  mon père de le recoller. Mais avant celà j'avais relevé sur carton isorel les différentes tranches pour faire 2 copies pour l'un de mes fils et pour ma filleule dont un présenté dans " Régate à plouguerneau ". Comme vous pourrez le constater c'est sans doute un Paudeau de location comme le suggère son numéro sur la grand voile. Il manque la plaque du constructeur dont on peut encore voir l'emplacement sur la plage arrière. C'est pourquoi je ne souhaite pas toucher au vernis du pont.

D'autres photos à suivre montreront la finesse des taquets sans doute faits en buis. La coque est extrêmement légère. Le bord de fuite du voile de quille est presque coupant. Détail que vous ne pourrez pas voir sur les photos et que je n'ai pas reproduit sur mes copies, le pont est bombé de babord a tribord ce qu'on appelle avoir du bouge. En effet sous le pont sont collés 2 barreaux cintres. Dommage à l'époque je ne prenais pas de photos.... 

Lorsque mon père l'a acheté la coque était bleue marine avec un liston jaune d'or. Pas de souvenir précis pour les oeuvres vives. Mon père s'est précipité pour le décaper pour le repeindre. Mais il est resté comme celà sans remettre le gréement. Mon père n'ayant jamais ete marin dans l'âme.
 

Question à vous tous. Quelles couleurs pour cette coque. Refaire en blanc et rouge comme dans son état de veuvage (sans doute) ou en bleu marine et liston jaune comme dans mes souvenirs, ou s'affranchir de ces couleurs classiques.



Bonne journée  à tous.

Diaoulic

diaoulic

Messages : 112
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 62
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par Oliflat le Dim 2 Juil - 13:35

Magnifique coque. Bravo à vous et votre père  d'avoir  su conserver ce Paudeau. Une marque prestigieuse qui mérite une restauration il me semble. Quelle est sa longueur?
Je possède un de ces voiliers. Si vous souhaitez  quelques informations ou des photos n'hésitez pas.
Votre souvenir fait état d'une coque bleue marine? Peut être  devriez vous redonner vie à ce souvenir.
Paudeau a construit beaucoup de bateaux pour des commandes de particuliers. Le votre n'est donc pas forcément un voilier de location. Ceux ci, à ma  connaissance, n'ont pas été  vendu a l'unité. Le proprietaire de l'ensemble de la flotte de location les détient tous, et en vend un de temps à  autres sur le site bien connu.
Le pont et les roufs sont superbes. Hormis une peinture de coque et le gréement à réinstaller il ny a pas grand chose à  faire.
avatar
Oliflat

Messages : 1000
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par BdeB le Lun 3 Juil - 8:58

Bonjour Diaoulic, Oliflat et tous,

Elégante carène, toute en "fluidité", un plaisir pour les yeux.

Mon choix personnel est de remettre les voiliers dans leur état d'origine ; si la couleur d'origine était le bleu, je rechercherais ce même bleu sans me poser d'autres questions ; mais ce n'est que mon choix.

BdeB

Messages : 330
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 63
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par Tire-au-flan le Lun 3 Juil - 11:09

Bonjour
Merci pour ces images magnifiques : des formes superbes , une voilure à la patine inimitable...
Et, pour moi la découverte d'un Pandeau construit en tranches : je n'avais jamais vu et c'est toujours un plaisir de découvrir.
Cordialement
T-A-F

Tire-au-flan

Messages : 186
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par diaoulic le Lun 3 Juil - 22:28

Bonsoir Oliflat, BdeB, Taf et tous les autres,

Merci pour vos RÉPONSES. 

La coque fait 52,5 cm hors tout. Largeur au maître baud 14,2 cm . Hauteur de la quille 12,8 cm. Hauteur de la coque quille comprise 22,2 cm.

Pour les couleurs je crois que je vais suivre vos conseils. En regardant très attentivement comme je ne l'avais jamais fait auparavant, je viens de m'apercevoir que des petites traces de vert restaient sur le voile de quille. Ce vert que vous connaissez tous comme antifooling. Et miracle il reste aussi une pointe de bleu marine sur le crochet sur l'etrave. Donc au moins trois couleurs bleu marine, liston jaune, antifooling vert mat ou satiné, et peut-être une ligne de flottaison blanche ou jaune.

Je me permet de lancer le débat sur les modèles de PAUDEAU.

Que penser des 2 formes de lest sur ces voiliers. J'ai l'impression que les voiliers de location avaient des lests en forme de torpille, que les autres voiliers vendus avaient des lests comme celui de Oliflat et comme le mien. Qu'en pensez vous?
Page 66 du livre " Les petits bateaux du Luxembourg " il y en a un en bas à droite.

En ce qui concerne l'antiquitaire qui a repris la flottille du Luxembourg, j'aimerais savoir si c'est  à Mme Paudeau qu'il a rachete la flotte entiere, car j'ai assiste a Drouot à une vente aux enchères ou à été vendu une flottille d'au moins 20 voiliers coque blanche antifooling rouge vif. Évidemment j'ai renchéri sur plusieurs voiliers car chacun étaient un peu différents et avaient un charme fou, une ligne gracieuse et PUISSANTE. C'était des PAUDEAU c'est sur, dans leur jus. Lorsque chaque voilier est passé aux enchères (a des prix fous Mais bon ....des Paudeau) le  commissaire priseur comme il l'avait annoncé avant remettait la flottille complète aux enchères. Avec un prix de depart de l'ensemble des encheres enregistrées. Je crois me souvenir qu'une personne peut-être 2 ont surenchéri puis le marteau est tombé. J'étais forcément déçu. Si c'est le marchand qui les a eu et qui a repris la concession il ne les a pas vole c'est sur.

Belle nuit à tous,

Dioulic

diaoulic

Messages : 112
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 62
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par Oliflat le Mar 4 Juil - 10:57

Bonjour a tous,

Perplexe je suis devant vos propos Diaoulic. Je sais de mon côté de source sûr, que le collectionneur en question a fait "le siège" de Madame Paudeau voici longtemps, pour être dans ses petits papiers afin d'acheter d'une part la concession d'exploitation des voiliers de location au Sénat, mais aussi l'ensemble de la flotte. Il a exploité  quelques années  puis est parti habiter en Corse avec toute la flottille.
Depuis environ deux ans, on a pu voir sur ebay de temps à autres un Paudeau de sa collection en vente.
Alors quels sont ces Paudeau en vente aux enchères ? Les avez vous vu récemment ?

Depuis deux ans, à peu de.chose près, l'actuel loueur de voiliers a renouvelé  sa flottille. Il les a vendu à l'unité  à des collectionneurs, dont moi. Précisément, des voiliers blancs aux oeuvres vives  rouges, qui eux, ont la marque "Les voiliers du Luxembourg" ainsi qu'un  numéro  de série.
Ce même loueur dispose aujourd'hui d'une flottille plus moderne, à  coques rouges unies.
Aurait il vendu à  Drouot quelques uns de ses anciens voiliers rouges et blancs?
Je lui poserai la question, car un mystère demeure.

Par ailleurs, vous avez raison, les Paudeau de location ont un lest en ogive courbe, alors que les bateaux  de particuliers sont équipés d'un  lest plat qui est  dans l'axe de la quille.

Autre interrogation: TAF relève que Paudeau aurait construit des coques en tranches.
A ma connaissance toutes ses réalisations sont faites à la gouge, Pierre ayant appris de son père à  construire finement les coques.
Le voilier ci-dessus, qui a toutes les caractéristiques d'un  Paudeau semble pourtant fait en tranche ... mystère, donc.



Le mien, en acajou, possède aussi un lest sous la quille.
La principale caractéristique de cette marque est l'exceptionnelle aisance de ses bateaux à tracer fort.
Sans parler de leur beauté.



Rien que pour le plaisir des yeux, la grande goelette Paudeau  réalisée  sur commande d'un  heureux client des années soixante. Une merveille.



Ci-dessus à droite, mon voilier de location de la marque "Les voiliers du Luxembourg". Son époque  se situe dans la transition entre les Paudeau et les actuels bateaux de locations rouges unis.
Il ne doit pas être confondu avec un Paudeau.
Très bien construit, très robuste, avec une caractéristique étonnante: Son beaupré  est "armé " d'une douille de "357 Magnum". Attention, poussez vous !☺!
avatar
Oliflat

Messages : 1000
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par diaoulic le Mar 4 Juil - 13:04

Bonjour Oliflat, bonjour à tous,

Je comprends votre étonnement, car j'ai omis de préciser que cette vente aux enchères s'est déroulée vers 1998 ou 1999. C'est à cette époque que j'ai arrêté mon activité de marchand en antiquités. Lorsque j'ai vu en salle cette flotille lors de l'exposition qui précède la vente du lendemain, j'ai reconnu immédiatement les voiliers du Luxembourg sans en connaître le nom du constructeur, M. PAUDEAU. Il doit être possible de retrouver la date de cette vente. Peut-être que j'ai noté cette vente sur mon agenda. A voir

Lorsque est paru le livre des petits bateaux du Luxembourg j'ai rédigé une lettre à son auteur petit neveu de M. PAUDEAU. Mais je n'ai jamais osé l'envoyer.
J'y évoquais ce mystère de la cession de la flotille qui dans son livre est relaté très brièvement, comme une sorte de blessure ou une trahison.

Quant aux modes de construction en tranches ou monobloc je crois vous avoir indiqué il y un an à peu près que j'ai pratiqué les deux méthodes. Le monobloc pour moi c'est fini, trop long, trop dur aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la coque surtout si vous voulez évider au maximum. Je pense donc que les Paudeau de location devaient être avant tout robustes car n'oublions le nombre d'heures de navigation par rapport à tout autres voiliers Paudeau de particuliers, (comme nous les plaisanciers!!!!....) D'autre part en monobloc pas de collage sinon la quille et encore si elle n'est pas vissée seulement. Le lest diffère une ou 2 vis pour la location avec ce lest en ogive courbée. Les paudeau de location étaient bien souvent assez bas sur l'eau mais avaient une puissance et une tenue de cap qu'on voyait rarement avec les autres voiliers du commerce (pour moi 1960- 1970). On peut penser alors que les modèles pour particuliers devaient être plus évidés, plus fragile. Je me demande toujours quel genre de colle utilisaient messieurs PAUDEAU pour fixer nos quilles plates.

Bon journée,

DIAOULIC

diaoulic

Messages : 112
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 62
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par Oliflat le Mar 4 Juil - 14:31

Merci a vous Diaoulic  pour vos précisions.
1999 dites vous.
Je  comprends mieux. Le collectionneur qui a racheté  à  Madame Paudeau les bateaux de son mari a donc partiellement vendu la flottille  en salle de vente...
C'est intéressant à savoir, qu'il y a donc de l'argent  dans cette démarche.
Pour ce qui est de la "trahison" du petit neveu de Pierre Paudeau, je ne veux pas m' immiscer dans cette affaire.
Cependant, ce petit neveu est certainement passionné par les voiliers de son oncle, à raison. On écrit pas un livre sans cela.
Et le collectionneur actuel, bien connu par son livre célèbre,  a du être  sacrément  persuasif pour rafler la mise ...
avatar
Oliflat

Messages : 1000
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un paudeau en hetre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum