Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

Tirot 531 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tirot 531 ?

Message par Tire-au-flan le Mar 21 Fév - 11:24

En Normandie, l’autre semaine, avec quelques moments libres (pas de jardinage, pluie ou pas de vent pour naviguer), j’ai décidé de modifier un de mes Tirots 504 pour le mettre dans ses lignes d’eau, lui mette un nouveau gréement et en améliorer l’aspect : j’avais une coque seule d’un ancien modèle (avec l’arrière plus étroit que sur les récents) sans gréement et sans roof, tout à fait adapté pour l’opération.
 
Première étape : ouvrir la coque en défonçant le pont. Une belle planche de hêtre de 6mm attaquée à la perceuse puis au ciseau à bois avant d’enlever les nervures de la partie restante au rabot et à la ponceuse. Un peu bourrin comme méthode, mais efficace.
 
La coque avec la quille, le lest et le pont, sans cabine, devait peser de l’ordre de 2220g.
Le morceau de pont une fois enlevé le poids diminue de 140g.
 
La coque est pas mal creusée, mais avec la possibilité de gagner aux extrémités et un peu au fond. Perceuse et ciseau à bois : 100g gagnés.



 
Je décide de modifier la quille, en récupérant l’essentiel de celle-ci, mais en lui donnant une forme plus efficace avec plus de tirant d’eau et en baissant le lest : il ‘’suffit’’ presque de tourner la quille d’un quart de tour. Donc dépose de cette quille en enlevant les deux vis  de tenue puis en la coupant droit le long de la coque, enfin en extrayant la partie restée dans la gorge creusée dans le fond. Avec un ciseau à bois de bonne largeur, ça se fait facilement.




Légère modification de la quille récupérée : suppression de la pointe et ajout d’un petit morceau pour donner au bas la forme du lest en plomb. Rabotage du nouveau bord de fuite et ajustages divers.
 

Mise en place de baguettes pour rehausser le futur pont et préparation d’un pont en contreplaqué de 5mm, beaucoup plus léger que le morceau supprimé.



Initialement, je mets de la tonture, avec des baguettes plus fines au milieu qu’aux extrémités. Cela donne un franc bord trop élevé à l’arrière et après correction, je reviens à la ligne droite plus mince à l'arrière que l'avant : une fois le pont posé, j’ai désormais un franc bord à 38mm à l’étrave et à 32mm à la poupe (mesure au dessus la carène définie par le bas de la saignée inférieure de la ligne de flottaison)
 
Test dans la baignoire pour décider de la position de la nouvelle quille, de façon à ‘’flotter droit ‘’. Avec le poids gagné, le bateau est bien positionné, la flottaison arrivant juste au niveau du bas de la saignée inférieure.
 
La quille est solidement remise en place, collée dans la rainure extérieure et  vissée par deux grandes vis au travers de la coque.
 
Mais je trouve que l’arrière est beaucoup trop massif, le tableau trainant dans l’eau.
Une seule solution si je ne veux pas attaquer les formes existantes : allonger la coque pour qu’en prolongeant les lignes d’eau actuelles, le tableau soit juste au niveau de l’eau.
 
Je sculpte donc un morceau de sapin de 7 cm de long, recoupe droit l’arrière existant pour pouvoir fixer ce nouvel arrière : un peu de colle, deux vis pour assurer la tenue et le tour est joué.
 







Un coup de perceuse pour l’axe de la mèche de gouvernail, mise en place du tube de jaumière : un petit tube de cuivre entré en force et c’est bon.
 
Cette coque me fait désormais terriblement penser au Vendredi 13 de Terlain, conçu pour la Transat en solitaire de 1972 : trois mats avec juste trois focs bômés et, ultérieurement dans son utilisation en charter, possibilité d’une grand voile sur l’artimon.
 
Avec 3 focs identiques à la trinquette du Tirot 504 et une grand-voile de mêmes proportions, la surface de voilure sera proche de celle du bateau d’origine.
 
Le centre de dérive qui était à environ 31 cm de l’étrave du Tirot original est désormais 5 cm plus en arrière (mesure expérimentalement en baignoire, en cherchant le point de poussée transversale ‘’neutre’’) : d’après mes calculs, il faut que le foc avant soit amuré un peu en avant de l’étrave et laisser un minimum d’espace entre les mats pour que le centre de voilure soit lui aussi avancé de 5 cm par rapport au gréement d’origine.


 
Pour éviter de mettre un bout dehors, qui n’existait pas sur vendredi13, je choisis de tricher un peu sur le point  d’attache de la bôme de ce foc sur l’étrave, en le décalant de quelques cm.
 
Taille des voiles, fabrication du gréement dans une baguette de sapin, fabrication de pieds de mat en alu.

Ponçage, enduit, diverses tentatives de couleurs avant de choisir un bleu marine pour les œuvres mortes, blanc pour la carène et jaune pour la ligne de flottaison. Vérification de la flottaison avec le gréement posé sur le pont.



 
Montage du tout. Tout est prêt pour un essai en vraie grandeur ? La mer est pleine,  le vent souffle doucement. J’enfile ma combinaison sèche (l’eau est froide en février...) et c’est parti, cap sur l’Amérique.

 

Malgré le beau temps, il y a un reste de houle qui crée des petits rouleaux en bord de plage et je n’ai pas envie d’aller très loin vers le large : la navigation va se faire dans une mer très agitée, à l’échelle.



Il affronte les terribles déferlantes
 


Et il redémarre après chaque vague, escaladant gentiment la houle 
 


On vire et on repart sur l’autre bord
 


Et là, c’est la catastrophe : roulé par une déferlante gigantesque, chavirage ! Seul le lest  émerge (au milieu de l'image)...

 

Puis la coque réapparait au milieu de l'écume 


 
Mais le mat de misaine est couché : la bôme du foc est cassée à l’attache sur l’étrave, point de fragilité.
 






Alors, tant pis pour la ressemblance avec Vendredi 13 : j'installe un petit bout dehors qui supprime cette fragilité et permet de surcroit de mettre un étai prolongé de marocains vers le mat central et l’artimon, doublant la tenue vers l’avant de tout l’ensemble.
 


Le réglage des voiles est on ne peut plus simple : les écoutes sont toutes fixées identiquement sur les bômes, passent par un piton dans l’axe du pont et sont ensuite regroupées pour être toutes bordées ou choquées ensemble : l’ouverture des voiles est identiques. Un réglage fin pour chaque voile est possible en complément.
Peut-être ajouterai-je des barres d’écoutes pour empêcher les bômes de trop monter aux allures débridées : à voir.
Il faut aussi que je mette un secteur cranté pour bloquer la barre, même si la mèche de gouvernail est juste dans la jaumière et ainsi le gouvernail assez stable.
 
Comment l'appeler ? Tirot 513 vient naturellement à l'esprit, mais j'apprend en lisant le nouvel ouvrage de Thierry Vincent que cette référence existe, fruit d'un partenariat entre Tirot et Bass et Bass. Alors Tirot 531, pour ''3 focs et 1 grand-voile" ?
 
Pas sûr que j’aie amélioré les performances de mon Tirot, la surface de voilure étant inchangée et le rendement de ces focs probablement pas exceptionnel, mais je me suis bien amusé.

Tire-au-flan

Messages : 166
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par voguenmare le Mar 21 Fév - 18:25

Horreur!!!!!! Les hublots ont disparu Sad

Plus sérieusement, superbe travail qui comme vous le dites vous a bien amusé et c'est bien là l'essentiel. Bravo également pour les photos d'un réalisme saisissant.
Pour le nom, attendez les propositions des membres de ce forum;
avatar
voguenmare

Messages : 484
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par BdeB le Mar 21 Fév - 18:35

Bonsoir TIRE AU FLAN le-mal-nommé,

Extraordinaire métamorphose ! une quille proche d'un Bug Balmain, des idées "à revendre" comme le réglage des écoutes...
Et surtout un look ! du jamais vu ! vous n'auriez pas montré la première partie, je n'aurais jamais pensé qu'il s'agissait d'un TIROT.
Ces images du voilier dans son élément, un plaisir à voir et revoir ...
Mes sincères félicitations.

Belle soirée à vous

BdeB

Messages : 299
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 63
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par Oliflat le Mar 21 Fév - 19:07

Oui cest superbe et rare de voir un voilier de bassin en mer. Et dans les rouleaux c'est  saisissant. Voguemare  a raison! Mais où  sont donc passés  les flancs de paquebot ?
C'est  une courageuse métamorphose, car reussir à realiser un vrai coursier en partant d'un Tirot, c'est  audacieux. Bravo. Et si vous avez encore des photos de mer, Faites nous plaisir à nouveau.
Merci pour ce bon moment.
avatar
Oliflat

Messages : 935
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par Tire-au-flan le Mar 21 Fév - 19:41

Bonsoir,

Merci pour vos commentaires amicaux.

Pour Voguenmare : j'ai bien envisagé de récupérer 2 des hublots pour simuler des écubiers à l'étrave. C'est sûrement très ''Tirot'' mais aussi très kitch...

Un petit bonus de photos : 








Malheureusement pas de nouveaux essais en mer prévus avant plusieurs semaines...

Bonne soirée

Tire-au-flan

Messages : 166
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par "Tribord amure" le Mer 22 Fév - 12:23

Bonjour,
Excellent, il fallait déjà en avoir l'idée puis la réaliser.
Vraiment super ... cheers

Bonne journée
avatar
"Tribord amure"

Messages : 619
Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 63
Localisation : Etang de Berre 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tirot 531 ?

Message par Claude Martinet le Mer 22 Fév - 18:38

Bonsoir TAF , Olivier , BdeB , Tribord-amure , Voguen'mare ,

Il faut oser , vous l'avez fait , dans ce joli ressac moussu de la mer , votre voilier revisité est loin d'être ridicule  , bravo !

      Bien à vous    C-Y-P

Claude Martinet

Messages : 599
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 69
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par grenouille_des_marais le Lun 17 Juil - 16:17

Bonjour à tous
Bravo pour cette création tout à fait dans l'esprit du concours "Pimp my Tirot" !
Comme beaucoup de mes projets, mon Tirot en cours de modification est resté en l'état, toujours d'autres priorités... Embarassed
Au moins le votre est fini, réussi et navigue.

avatar
grenouille_des_marais

Messages : 155
Date d'inscription : 29/09/2015
Localisation : région parsienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirot 531 ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum