Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

Une restauration très particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 16:22

Bonjour,

Aujourd'hui, je vais vous raconter l'histoire d'un voilier très particulier.
En vacances chez mon oncle et ma tante cet été, je suis tombé sur un petit voilier de bassin au fond d'un placard. Sur le coup ne voyant que du rouge et du noir, j'ai cru qu'il s'agissait d'un petit TIROT appartenant à mon petit cousin. Il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour m'apercevoir que ce n'était pas un TIROT.

C'est un petit voilier bien construit. Coque creuse, pont légèrement creusé, joli dessin de quille avec lest en plomb profilé.
Longueur de coque 25 cm, longueur hors tout 40 cm environ.
Il est possible que ce soit un LM. 




[On voit sur le coté une espèce de clou à boucle planté en travers. C'est absolument d'origine puisque vu sur d'autres bateaux et c'est censé servir de taquet pour l'écoute de foc. Il il a la même chose (cassé) sur l'autre bord pour l'écoute de trinquette]

En fait, ce voilier est le voilier d'enfance de mon oncle né en 1929. Il a été acheté au milieu des années 30 soit à Morlaix soit au Havre. Complet mais ayant subi les outrages du temps je l'ai récupéré pour le remettre en état et le rendre à son propriétaire.

Oui mais voilà : Il ne s'agit pas d'un bateau anonyme trouvé sur une brocante. Donc, hors de question de faire une restauration standard. Il fallait absolument que ce bateau reste le même avant et après restauration. Donc, il était impératif de conserver un maximum d'éléments d'origine et d'être le moins intrusif possible. Ce qui impliquait de n'intervenir que sur ce qui était absolument nécessaire.

Le bout dehors cassé était complet. Donc je l'ai démonté pour le réparer. Le plus difficile a été d'enlever les amas de colle résultants de tentatives de réparations. Moyen : Alcool et scalpel. Une fois débarrassé de la colle, je l'ai recollé. La réparation se voit forcément, mais le bateau a conservé son espar bien à lui.



Ensuite les cordages. La majorité des cordages bien que fatigués était sauvables. On voit clairement (sur la première photo) sur les haubans des petites boules noires. C'est tout ce qui reste des supports d’enfléchures. A ce sujet, je me demandais pourquoi il ne restait que ces petites boules. La réponse m'a été donnée par le propriétaire du bateau : Les échelons étaient en laiton et ont disparu sous l'effet de la corrosion.

Donc après avoir remis les cordages au clair, j'ai pu en récupérer une grande partie. En fait, je n'ai remplacé que 2 haubans par coté (les 2 en arrière) et la sous barbe. Pour le reste je me suis débrouillé pour rabouter quelques cordages trop cours avec des cordages récupérés sur le bateau. On voit clairement sur la photo ci-dessus un nœud sur le hauban le plus en avant, et les "moustaches" de maintient du bout dehors ont également été raboutées. (le nœud est dissimulé tout à l'avant du bout-dehors). J'ai également refait la barre de flèche en laiton. Il ne restait qu'une demi barre complètement corrodée.



Restait à voir le problème des enfléchures. En l'absence de modèle, j'ai réalisé ce montage avec de la barre laiton de 0,8 mm. Ce n'est pas forcément une très grande réussite mais je n'ai pas trouvé d'autre solution. J'ai essayé avec du fil de laiton fin de faire des échelons mais le résultat était vraiment très moche.

Pour les voiles je n'ai rien fait. Je n'ai pas voulu les démonter pour les laver, donc elles sont restées nature.

Pour le reste, nettoyage en douceur du pont et de la coque au coton tige et O'Cédar. 
Procédure : Dès que le coton tige est sale, on change de coton tige, tant qu'il se salit on continue. Je fait une consommation de coton tige absolument incroyable.... Heureusement ce n'est pas cher......
Pour la petite histoire, j'ai acheté un jour une bombe O'Cédar qui s'est avéré être défectueuse. Je l'ai donc décapité pour récupérer le produit que j'utilise pour les nettoyages au coton tige.

Le résultat final avec un petit ber en acajou brut : Je pense que le mot "LIBERTE" peint sur le bateau est d'origine.



Je viens de m'apercevoir que j'ai oublié de passer l'écoute de trinquette dans l'anneau de pont prévu à cet effet. Le "taquet" de trinquette étant cassé (voir commentaire sous la photo N°2), j'ai ramené toutes les écoutes sur le taquet de grand-voile.

Voila, demain il repart chez son vrai propriétaire.

Merci de m'avoir lu et bonne journée.

Le Narval.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par "Tribord amure" le Sam 9 Jan - 17:18

Bonjour,
Il c'est vendu exactement le même début décembre ....
Achté par un certain ''t***e( 28) '' ...

Pas plus d'indications ....

Mais ...
Longueur totale de 42 cm, de la coque 30 cm, hauteur total 45 cm.
(le foc volant me parait monté a l'envers tète bèche)









Bonne soirée.
avatar
"Tribord amure"

Messages : 641
Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 64
Localisation : Etang de Berre 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 17:36

Re,
Je l'avais vu passer, mais je n'ai pas enchéri assez haut. Il est un peu plus grand (coque de 30 cm pour 25 cm sur le voilier objet de ce sujet).
Merci pour les photos, je ne les avait pas sauvegardé.
On voit bien les "taquets" pour les écoutes des voiles avant, en revanche les enfléchures ne correspondent pas aux souvenir de mon oncle.
Sur celui là aussi, il y a un nom peint à la proue. Le foc est effectivement monté à l'envers. On voit bien également les fines rayures imprimées sur les voiles qui ont presque complètement disparu sur le bateau de mon oncle.
On voit également le mystérieux 4ème hauban coté bâbord (le plus en arrière). Il était présent et détaché du mât mais je ne l'ai pas remis car je ne comprenais pas à quoi il servait. C'est lui que j'ai utilisé pour refaire les moustaches du bout-dehors. peut être un drisse de grand-voile?
On distingue également que les enfléchures (en ficelle) sont prises sur 3 haubans et que le clou central supporte 2 haubans dont celui qui monte en tête de mât. Aucun vestige de ce montage sur le voilier de mon oncle ce qui tendrait à confirmer les échelons en laiton.
Merci encore et bonne soirée.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par Oliflat le Sam 9 Jan - 18:27

Bonsoir à tous,
C'est amusant car si vous allez un peu plus bas vers la rubrique " les sous X" vous trouverez le mien qui est visiblement de la même marque. J'aimerais bien savoir laquelle. J'ai pensé à l'époque qu'il était anglais.
Il navigue magnifiquement. Parfaitement d'époque sauf les cordages bien sûr.  Un beau  voilier. 
Bonne soirée.
avatar
Oliflat

Messages : 998
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 18:45

Re,
C'est vrai qu'il y a un air de famille tout comme avec le ketch de PHILOU76 attribué à LM. Identification avec laquelle je suis d'accord.
C'est pour cela que je suis tenté d'attribuer ce bateau à LM.
Bonne soirée.


Dernière édition par le-narval le Sam 9 Jan - 19:41, édité 1 fois
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par voguenmare le Sam 9 Jan - 19:13


Bonsoir Le Narval, bonsoir Olivier et les autres.

A nous tous nous allons certainement arriver à retrouver la présentation d'origine de ces très jolis petits cotres de marque inconnue.
Celui que je possède (30 cm) est resté dans son jus tant les voiles sont fines et fragiles.
Pour information, il possède une sous barbe en métal et les enfléchures des trois bas haubans sont en corde. Un hauban part de la tête de mat, passe dans la barre de flèche et est saisi sur le clou central des trois bas-haubans.
Côté bâbord un 4ème clou servait à fixer un cordage, lequel?
Enfin, un dernier détail qui n'a pas été mentionné est la présence sur la face avant du mat, à la hauteur du vit de mulet de deux petites tiges métalliques horizontales qui devaient certainement avoir une utilité; peut-être servaient-elle  tourner les drisses de trinquette et de foc mais ceci n'est qu'une hypothèse.
Olivier, je n'ai pas retrouvé les photos du tien.
PS Savez vous pourquoi les photos se disposent avant le texte et en ordre inversé?
avatar
voguenmare

Messages : 495
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 19:36

Re,
Toujours la même famille. Mais ce coup ci en bleu et vert !! Je suis de plus en plus persuadé qu'il s'agit de LM.
Effectivement les 2 petites barres horizontales devant le mât étaient présentes sur mon bateau. Sauf que complètement corrodée la seule qui restait a cassé net au nettoyage. Je pense qu'elles servaient à attacher les drisses de foc et de trinquette.
Je soupçonne le 4ème "hauban" coté bâbord d'être la drisse de GV ou peut être l'étai qui redescend par là (?????)
La sous barbe en métal tend à prouver que ce fabricant pouvait utiliser du métal en lieu et place de certains cordages ce qui apporte une lumière supplémentaire à mes échelons d'enfléchures.
Une photo d'ensemble peut être? Est ce qu'il y a une inscription sur la coque? A quoi ressemblent les barres de flèche?

Merci et bonne soirée.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par voguenmare le Sam 9 Jan - 21:13



Les barres de flèche sont en métal très mou, cuivre ou laiton. Tel qu'il se présente sur la photo, le point de drisse du foc sur le mat est trop bas, il devrait se situer 5,5cm au dessus des barres de flèche là où se trouve un trou et le reste d'un cordage.

avatar
voguenmare

Messages : 495
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 21:22

Re,
Superbe. 
Et en plus, on sait d'où il vient !! "Royan - Cote d'émeraude". Cela explique certainement les couleurs. C'est amusant parce que c'est dans l'appartement de Royan de mon oncle et ma tante que j'ai retrouvé le bateau !!!
Le foc me parait fixé un peu trop bas sur le mât. Est-ce qu'il y a un trou pour le passage d'un cordage en haut du mât?
Si vous voulez vous en défaire, faites moi signe !!!
Merci et bonne soirée.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par voguenmare le Sam 9 Jan - 22:21

A vrai dire en haut du mat il y a une ligature d'1/2cm ce qui ne permet pas de voir si il y a un trou mais je pense que oui au moins pour l'étai qui part de l'extrémité du bout dehors. Non, je ne peux pas m'en défaire , c'est un cadeau de mon épouse.

Cet autre vous aurait mieux convenu




avatar
voguenmare

Messages : 495
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Sam 9 Jan - 22:30

Re,
Narval (avec un tel bout-dehors il porte bien son nom), Royan, on dirait que la sous barbe est métallique. Pour le dernier on dirait une photo JCF. La forme du lest est surprenante. Peut être une modif??

A suivre ...

Bonne soirée.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par voguenmare le Sam 9 Jan - 23:14

Oui, il s'agit de photos capturées lors de ventes aux enchères il y a quelques années; l'auteur est peut-être JCF .
avatar
voguenmare

Messages : 495
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par Oliflat le Dim 10 Jan - 13:45








Bonjour à tous, petit problème de mise en page aussi chez moi. Pas moyen d'écrire du texte avant les photos, et comme toi Voguenmare, les photos arrivent selon l'inverse de la mise en page. Par ailleurs, c'est impossible  (depuis plus longtemps) d'envoyer de photos d'un téléphone. Avant on pouvait. Mystère et boules de gommes.
Quelques photos de mon voilier. J'ai acheté ce bateau à un collectionneur voici deux ans, suite à un même voilier vu chez un brocanteur parisien qui avait rigoureusement le même. D'où je pense qu'il s'agit bien d'une série.
Vous aurez remarqué que la première photo montre des accessoires qui datent des années 80 ou 90.
Les vôtres qui sont plus haut confirment l'espèce, c'est sûr, car nous sommes en présence d'une même origine.
LM dites vous?
On peut avoir plus de précision?


Merci pour ces investigations.
avatar
Oliflat

Messages : 998
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par le-narval le Dim 10 Jan - 22:43

Re,
LM, oui je pense. Voir le post dans ce forum sur le ketch LM. J'y ai posté un commentaire, et ce bateau ressemble beaucoup dans sa construction au ketch LM.
A voir, mais je pense être dans le vrai.
Bonne soirée.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par alexcanard le Dim 4 Sep - 16:10

Bonjour à vous tous, 

Je viens de m'inscrire sur ce forum car j'y ai trouvé des éléments fort intéressants au sujet d'un modèle que je viens de restaurer pour un client et à propos duquel je n'avais jusqu'alors, pu obtenir aucune information fiable.

Il s'agit d'un voilier identique à celui présenté par Oliflat (BOV ?), en dehors de la peinture (visiblement refaite sur le modèle d'Oliflat) et présentant de fortes similitudes avec ceux présentés par Le Narval et Tribord amures (couleurs de coque, lettrage et décoration identiques).

Il est marqué "ROYAN" sur le flanc tribord et "LUTETIA" sur le flanc bâbord. Compte tenu de son usure, des matériaux utilisés et de sa peinture, je pense qu'il est d'avant guerre. Sa coque est en Pitchpin creusée et pontée, ses espars également en Pitchpin. 

Sa cabine ayant disparu et devant le manque d'information, j'en ai refait une nouvelle en essayant de respecter au mieux les lignes du voilier. Par ailleurs, j'ai du recoller la coque fissurée sur sa longueur, rabouter le mat brisé, renforcer le pied de mat cassé, et refaire un jeu de voiles, tout en préservant la peinture d'origine. J'ai également refait un support en vieux Pitchpin de récupération.


Quelqu'un connait il avec certitude la marque et l'historique de ces voiliers ? Ils ont visiblement été produits à Royan, ce qui coïncide parfaitement avec le fait que le modèle appartient à une famille "historique" de Royan Pontaillac…

Je recherche aussi des photos du pont et du roof pour voir les éléments disparus de la maquette et comprendre certaines choses (fixation des haubans notamment).

Merci par avance pour votre aide déjà précieuse.

Alexcanard.








alexcanard

Messages : 2
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 39
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par Oliflat le Lun 5 Sep - 14:57

Bonjour à vous, et bienvenue sur ce site d'échange informel et un peu rêveur,

Voici quelques photos de détailles de mon "BOV" ou bien "LM". Un gros doute plane encore... Il manque l'élément clé qui affirmera son origine.
J'ai vu voici environ 7 ans le même chez un antiquaire de marine.
Au printemps dernier, un voilier identique s'est vendu, si ma mémoire est bonne, pour la somme de 475 euros sur eBay.
Ce qui est sûr, c'est qu'il est d'une beauté rare.


PS: Si le rouf est d'origine - il est identique à ceux que j'ai pu voir ailleurs - il n'est pas garanti que le gréement du bateau soit strictement conforme à son état naturel. J'en doute même.
La barre bois/laiton et le compas en laiton sont  ajoutés par moi. Les feux de positions ne sont pas d'origine, c'est certain. Le pied de mât est d'époque. Pour les autres points, à vous de faire la part du vrai.
Après essai en bassin, il marche parfaitement.
En espérant vous renseigner.






avatar
Oliflat

Messages : 998
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par alexcanard le Lun 19 Sep - 11:10

Merci Oliflat pour ces éléments.

Il s'agit sans nul doute du même modèle, le plan de pont étant totalement similaire. Croyez vous en revanche qu'il ait été repeint ? Les oeuvres mortes semblent de couleur noir alors que sur celui que j'ai restauré, elles sont bleu marine avec les fioritures et marquages d'origine.

Il y a  effectivement un certain nombre de pièces manquantes sur ma version et vos photos permettent de déterminer lesquelles. La timonerie est notamment une jolie pièce (en tôle ?).

Je vais demander à son propriétaire s'il disposerait d'informations quant à son origine, afin de poursuivre mon enquête.

Vos informations étaient donc très précieuses…

Merci encore.

alexcanard

Messages : 2
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 39
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par Oliflat le Lun 19 Sep - 12:20

Bonjour,
Le pont est très certainement repeint. Mais à l'identique.
Pour la coque, j'ai vu à plusieurs reprises ces mêmes couleurs sur d'autres voiliers de la prétendue marque "BOV". Noir, rouge et filets jaune/blancs.
Le compas est en laiton ainsi que la colonne de la barre qui elle est en bois.
Les taquets sont très beaux et fins, contrairement à une autre célèbre marque du coté de Guérande...
avatar
Oliflat

Messages : 998
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une restauration très particulière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum