Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Sam 10 Oct - 12:50

Amis du jour, bonjour !!
Après la réfection d'une cloture, que faire d'une chute de bois de 40 X 8 cm? La brûler? La mettre à la benne? Il y a mieux!!! En faire un petit voilier.


Quelques coups de scie et de râpe plus tard, la demie-bûche commence à ressembler à quelque chose. Elle est bien un peu maigre, huit centimètres ce n'est pas large. Tant pis, il faudra faire avec. Son nom de baptême est ainsi déjà tout trouvé, ce sera « La Maigrichonne ». Après tout, il y a bien par ailleurs «Le Gros Joufflu» alors, pourquoi pas La Maigrichonne! Imaginez la scène au Luco un dimanche matin, La Maigrichonne à la poursuite du Gros Joufflu, ou l'inverse.


Dans l'immédiat, il faut creuser. La mèche à poser les verrous et la chignole reprennent du service. Des gros trous, puis des p'tits trous, encore des p'tits trous...... Ciseau à bois et gouge terminent le travail.


Une quille est découpée vite fait dans une plaque d'alu de 1,5 mm. Elle est fixée selon la méthode préconisée dans le très beau livre « Les Petits bateaux du Luxembourg au cœur de Paris », Coudarette & Gilles, Ed. Ouest-France. Remarque, pour ce mode de fixation, il serait préférable de percer et fraiser les pattes avant de les plier.
Reste à fermer la boîte et gréer l'embarcation.
Avez vous remarqué que les gréements de goélette sont peu nombreux dans la production des voiliers de bassin? C'est pourtant si élégant une goélette. Rien que le nom, féminin au possible, fait rêver. Ce sera une goélette.
Il me reste deux mètres carrés de toile à spi, les voiles sont donc en tissu synthétique, si facile à travailler et si rapide à sécher. Il faut vivre avec son temps. A vrai dire, je trouve le coton ou le lin beaucoup plus nobles mais les beaux ourlets sont si difficiles à réussir.


Les espars en hêtre de 8 et 6 mm de diamètre sont volontairement surdimensionnés ; ne doivent-ils pas résister aux mauvais traitements? La Maigrichonne sera un jouet, pas une maquette. L'examen du profil laisse penser que la quille est trop avancée. Angoisse : la Maigrichonne ne sera-t-elle pas trop ardente? L'épreuve du bassin nous le dira bientôt. De plus , vue de dessus elle n'est pas bien symétrique, un peu comme nous tous côté visage, elle a le nez un peu de travers et la quille pas tout à fait perpendiculaire eu plan de pont. La Maigrichonne est aussi La Mal Fichue.
Pieds de mats en inox qualité couronne dentaire. Un peu mince mais au moins pas de risque de rouille. Avec un bon haubanage, pas de risque de démâter.


Montage à blanc sur la planche à dessin


Il ne manque plus que le couvercle de la boîte. Le voici avec sa couronne de pointes en laiton prêtes à être enfoncées


Impatient, le capitaine se familiarise déjà avec sa future unité.


Les pinceaux trempent. Il n'y a plus qu'à choisir la couleur. Ce sera noir avec un filet jaune.


La boîte fermée, le gréement en place, un plomb de 180 g est fixé provisoirement en bas de la quille.


Vite un essai dans la baignoire. Oups !!!! la maigrichonne joue les sous marins ou presque. Avec 80 g c'est déjà mieux mais encore trop bas sur l'eau et manquant de couple de rappel, en l'état une traversée du bassin du Luxembourg est inenvisageable. Loupé, c'est loupé. La copie est à revoir.
Les erreurs : volume de la coque trop faible, bau très insuffisant, carène trop ronde ; pont en contreplaqué de 5 mm trop lourd, du 3 mm aurait suffi; gréement trop massif.
La solution ? Dans l'immédiat il serait trop long de tout refaire. Je travaille au seuil d'un box à voiture sans électricité et la mauvaise saison arrive.
Une quille pivotante sera peut-être la solution.



La baignoire n'étant pas assez profonde, le test aura lieu au Luxembourg .


avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par le-narval le Sam 10 Oct - 13:31

Bonjour,
Il parait que ce sont les erreurs qui sont le plus instructives.
Allez, une petite proposition. Pourquoi pas un trimaran? (Je suis en train de refaire un Tri-Borda). Au moins le problème du lest serait réglé. Et puis un tri ce n'est pas si courant et encore moins avec un gréement de goélette.
C'était juste un idée avant d'aller manger.
Bonne journée et bonnes réflexions.
avatar
le-narval

Messages : 227
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 49
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-narval-a-vapeur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Oliflat le Sam 10 Oct - 14:03

Merci Voguenmare pour ce poste truculent.
Doutes, cogitations, jus de cervelle et gamberge du petit matin, effet de couple,  ardant ou pas, faculté à traverser ou pas le bassin ... tout ça sent bon la passion et le rêve. 
Très bon moment de lecture.
Reste que, cette belle quille ajoutée au lest en pvc, tu ne passeras pas la cabane des canards !!!
Bon, je te laisse cogiter et mûrir ton projet.
Merci encore pour ce bon moment ..
avatar
Oliflat

Messages : 1047
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La maigrichonne

Message par Claude Martinet le Sam 10 Oct - 18:42

Bonsoir Vogu'enmare , bonsoir à tous ,

Pas du tout inintéressante cette petite goélette , beaucoup d'amour afin de la faire régater , puis- je me permettre une petite observation ? une quille en bois aurait peut-être été plus adéquat , pourquoi ( et bien j 'vais vous le dire ) tient cela me rappelle quelqu’un , soyons sérieux. Je pense , cher Vogu'enmare qu'au vue de la finesse de la carène , du poids de la quille métal et de son lest , il était quasiment assuré que celle-ci piqua du nez ou s'enfonça dangereusement . Pourquoi une quille en bois alors ? parce que celle -ci agira en contre poussée vis à vis de la carène , vous assurant ainsi un lestage et dosage de plomb plus approprié .
Bien à vous C_Y_P

Claude Martinet

Messages : 653
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 69
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Sam 10 Oct - 21:00

Bonsoir,
Merci, Le Narval, Olivier et C-Y-P pour vos encourageants messages. Si l'essai au Luxembourg est concluant, la Maigrichonne gardera sa prothèse. Sinon je testerai vos deux propositions. Un trimaran, pourquoi pas avec deux longs flotteurs comme dans les années 80 cela peut avoir beaucoup de charme. Mais la remarque de C-Y-P mérite réflexion. Sans tout démolir, je pourrais évider la quille en tôle d'alu, quoique pas très lourde, et la prendre en sandwich entre deux plaques de bois. Archimède ferait le reste..... Ah! S'il n'était pas là, il faudrait l'inventer. A suivre.....
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Dim 11 Oct - 19:48

Bonsoir à tous,
Premières traversées du bassin ce matin. Pas de quoi faire peur aux canards......
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Invité le Mar 13 Oct - 15:44

Bonjours !
comme on dit chez nous, çà casse pas trois pattes à un canard !
désolé , je n'ai pas pus m'en empêcher !
plus sérieux , c'est très très sympa !!!!!!!!!!!!!!!
bien dans la philosophie du bateau de nos rêves quand on était gosse
bravo
Michel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par grenouille_des_marais le Mer 14 Oct - 17:09

Sympathique ce projet, bien écrit et joliment illustré. Merci  Smile
L'idée de la quille qui se replie est intéressante pour le transport !

voguenmare a écrit:(...) L'examen du profil laisse penser que la quille est trop avancée. Angoisse : la Maigrichonne ne sera-t-elle pas trop ardente? L'épreuve du bassin nous le dira bientôt.
(...)
Vous semblez avoir une certaine expérience concernant l'équilibre voiles/quille et le caractère mou/ardent de nos petits voiliers.
Pourriez vous, si vous en avez le temps et l'envie, me donner un avis sur le profil que j'ai dessiné sans expérience dans la dernière illustration de mon projet ici (batterie en bas de la quille) ? Avant que je me plante en beauté... Very Happy

Peut-être à bientôt sur les rives du bassin du jardin du Luxembourg !
avatar
grenouille_des_marais

Messages : 172
Date d'inscription : 29/09/2015
Localisation : région parsienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Oliflat le Mer 14 Oct - 17:53

Bonsoir à tous,
J'ai vu le ketch pas kitch de Voguenmare dimanche dernier sur la mer du Luxembourg. Il marche pas mal du tout  et surtout il est beau! La coque noire mariée aux voiles  couleur menthe à l'eau,  ça en jette un max.  Alors bien sûr sa coque étroite le pénalise un chouïa, mais il a fait à plusieurs reprises la traversée du bassin sans encombre. La rallonge de quille lui permet de ne pas trop gîter.
CYP donne sinon un avis certainement pertinent,  à suivre si les compétences en contraintes hydrauliques sont de mises. 
Ce bateau à fait la traversée,  et c'est bien là l'essentiel.
avatar
Oliflat

Messages : 1047
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Pnovdenx le Dim 25 Oct - 10:59

Bravo, je vois que je ne suis pas le seul a aimer les goelettes.
Et je pense que vous vous etes inspires de celle que je construis beaucoup moins vite que vous.
Vous gagneriez beaucoup avec des espars plus fins, au moins plus effiles.
avatar
Pnovdenx

Messages : 58
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 50
Localisation : Tokyo

Voir le profil de l'utilisateur http://pondyachts.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Dim 25 Oct - 18:04

Bonsoir Pnovdenx, bonsoir à tous.
Le gréement de goelette est très esthétique mais assez pesant et effectivement, trop de poids en tête accentue la gite. Je compte dans les jours à venir appliquer les conseils de chacun et voir ce que cela donnera sur l'eau. De bons moments en perspective.
Pnovdenx, ce serait sympa de mettre en ligne l'avancement de votre construction.
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Pnovdenx le Lun 26 Oct - 1:03

Pour l'avancement de mes goelettes et autres projets, voir mon blog
http://pondyachts.blogspot.com/
avatar
Pnovdenx

Messages : 58
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 50
Localisation : Tokyo

Voir le profil de l'utilisateur http://pondyachts.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Maigrichonne , pas chronique d'un raté ...du tout !

Message par Claude Martinet le Lun 26 Oct - 8:44

Bonjour à tous !!!!

Permettez moi de ne pas être d'accord , en effet , vous qui faites revivre si joyeusement , chaque week-end , le Luco , devriez avoir en pensée , sur l'écu de votre ville "Fluctuat , nec mergitur" Que je sache , la Maigrichonne ne se prend pas pour le Nautilus , elle flotte et bien d'après ce je constate , alors chapeau bas , car il est très difficile pour une coque mince d'en assurer la stabilité et le réalisme .
Je vous avouerais avoir transformé une" buche" qui a dû trop s'imprégner de la trilogie de Pagnol et qui , dès quelle touche l'eau , gite dangereusement tel le Pitalugre ! Désormais j'évite les coques trop minces !

Bien à vous tous Claude-Yves-Pierre

Claude Martinet

Messages : 653
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 69
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Mar 27 Oct - 8:36

Pnovdenx a écrit:Pour l'avancement de mes goelettes et autres projets, voir mon blog
http://pondyachts.blogspot.com/

Bonjour,
Merci, Pnovdenx, pour le lien vers votre blog. Je ne connaissais pas la goélette Siren avant de démarrer ce projet. A voir ses épaules larges et son bouchain bien marqué, elle sera sans aucun doute plus stable que la Maigrichonne.
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Dim 1 Nov - 17:12

Bonsoir
La Maigrichonne manque de volume, c'est évident. Qu'à cela ne tienne, une prothèse en polystyrène est rapidement façonnée.


Petit essai ce matin au Luxembourg


Oups!!! Gros bêta que je suis, je n'ai pas augmenté le lest de la quille additionnelle. Heureusement un magnifique canot arrive à la rescousse


Retour à la configuration d'origine et petite navigation pépère au milieu des mouette et canards


Les Luconautes me conseillent d'alléger le gréement. A suivre......." />" />
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Oliflat le Dim 1 Nov - 17:56

Bonsoir à tous, Claude, Bernard,
C'est bien connu, le dimanche matin on reste couché ☺. la goélette de Bernard a fait grâce mat' ... 
Ceci dit on aurait pu dormir tellement c'était calme ce matin sur le bassin du Luxembourg. Alors, on va pas lui reprocher de pas se lever. 
On aurait presque espéré du gros temps pour avoir du vent. Le Micro Magic est resté quasi immobile de toute la matinée.  
Bonne soirée à vous, dans le transat,  les pieds sur le rouf et un rhum vieux à porté de main.
avatar
Oliflat

Messages : 1047
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 61
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par "Tribord amure" le Dim 1 Nov - 19:01

voguenmare a écrit:Bonsoir
La Maigrichonne manque de volume, c'est évident. Qu'à cela ne tienne, une prothèse en polystyrène est rapidement façonnée.
Petit essai ce matin au Luxembourg
Oups!!! Gros bêta que je suis, je n'ai pas augmenté le lest de la quille additionnelle.
Les Luconautes me conseillent d'alléger le gréement. A suivre......." />" />

Bonsoir,
Gagner de la flottabilité en augmentant le volume de la coque, il faudra forcement lester plus,
et on se retrouve dans la même configuration en % que celle initiale ...
Il vaut mieux faire un lest de même poids mais bien plus profond ... Ce qui est le propre de toutes
nos coques, il est impossible en "réduction" d'avoir les mêmes proportions quilles-lest/ coque
que sur les voiliers grandeur ... (voir les voiliers radio commandé) ...

Au pire .... Vu la largeur de coque .... Il y a plus vite fait de faire un Trimaran .... Very Happy

Aller, "Archimède" ... encore des tests a venir ... cheers
avatar
"Tribord amure"

Messages : 669
Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 64
Localisation : Etang de Berre 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Dim 1 Nov - 19:19

Bonsoir Tribord amure et les autres,
La quille additionnelle augmente déjà la tirant d'eau de 18 cm. Au delà, elle manquerait de rigidité.
Le trimaran, j'y pense....... study
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par grenouille_des_marais le Mar 3 Nov - 10:38

bonjour à tous

Tribord amure a écrit:
voguenmare a écrit:(...)
Gagner de la flottabilité en augmentant le volume de la coque, il faudra forcement lester plus,
et on se retrouve dans la même configuration en % que celle initiale ...
(...)

Je suppose effectivement que d'un point du point de vue d'Archimède, si on augmente le lest dans les même proportions que le volume immergé, on va se retrouver avec la même ligne de flottaison. Mais le couple de redressement peut avoir été amélioré tout de même, si on ajoute le poids plus bas que le volume additionnel. Enfin, je peux me tromper, je dis ça juste en imaginant l'ensemble des forces qui agissent sur la Maigrichonne en train de naviguer. Smile
avatar
grenouille_des_marais

Messages : 172
Date d'inscription : 29/09/2015
Localisation : région parsienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par "Tribord amure" le Mar 3 Nov - 13:08

Bonjour,
Pour exemple en "VRC" ...
Pour des bateaux de 1m de long "IOM ou Classe 1M" on a :
- 1 mètre de long
- larg. aux environs de 20cm
- 4 kg minimum prêt à naviguer
- tirant d'eau maxi 420 mm
- lest maxi 2,5 kg

en "Laser RC":
Longueur Totale = 105,4 cm
◦Longueur dans l’eau = 95,88 cm
◦Largeur = 33,33 cm
◦Hauteur de coque = 9 cm
◦Tirant d’eau = 40,64 cm
◦Hauteur totale avec jeu A (de la quille jusqu’en haut du mât) = 2,16 m
◦Hauteur du mât (jeu A) = 1,7 m
◦Hauteur du mât (Jeu B et C) = 1,35 m
◦Surface de voile (Jeu Standard B) = 0,458 m²
◦Surface de voile (Jeu A) = 0,612 m²
◦Surface de voile (Jeu C) = 0,387 m²
◦Poids total env. 4,5 kg
◦Poids Coque env. 2,5 kg
◦Poids du Lest env. 1,6 kg

"Micro-Magic" 50cm
Longueur : 530 mm
Largeur : 180 mm
- 3.6 - La profondeur de la quille et du lest sous la coque ne peut excéder 135mm
- 3.10 - Le poids des quilles (voir l'annexe 1) doit être compris entre 380 et 420 gr
Hauteur totale : 980 mm
Poids : 980 gr
Surface de voile : 1 450 cm²

si cela peut servir ? ....

@+
avatar
"Tribord amure"

Messages : 669
Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 64
Localisation : Etang de Berre 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Mar 3 Nov - 14:14

Bonjour Tribord-amure , bonjour à tous
Merci pour les données concernant les 1 m, Laser et MM. Visiblement, ça n'a pas l'air de plaisanter avec la jauge en VRC. Les contrôles ont-ils lieu avant chaque régate?
Oui, je suis d'accord, il me fallait augmenter le volume (la prothèse en polystyrène) et le couple de redressement en augmentant le lest. C'est bien ce qui était prévu mais je ne suis pas venu au bassin avec le bon lest. Ce n'est que partie remise.
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par grenouille_des_marais le Mar 3 Nov - 14:28

Merci Tribord amure, parfait pour voir si on est à côté de la plaque ou pas pour une "création". Very Happy
avatar
grenouille_des_marais

Messages : 172
Date d'inscription : 29/09/2015
Localisation : région parsienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par "Tribord amure" le Mar 3 Nov - 19:08

voguenmare a écrit: Visiblement, ça n'a pas l'air de plaisanter avec la jauge en VRC. Les contrôles ont-ils lieu avant chaque régate? .

Bonsoir,
la jauge n'est faite systématiquement que, a partir des Championnats de France et plus haut, d'Europe et du Monde.
Une journée y est réservée, tous les bateaux (64 sélectionnés) y sont contrôler un par un, et passer dans un
bac d'eau (bassin de jauge) et toutes les voiles aussi, et ensuite pesés avec chaque jeu de voile et les
poids correcteurs ... Des tampons sont apposés sur les quilles, safrans, et chaque voiles pour éviter un changement sans autorisation du comité de course et des autres concurrents. (cas de casse par ex.).
Après pour les courses de niveau inférieur on vois tout de suite le nouveau matos chez les copains.
Par exemple en Classe 1Mètre chaque bateau nouveau qui veux courir a un n° et son certificat de jauge spécifique.
En Laser RC, On ne peux utiliser que le matériel vendu par le seul fabricant (sauf les radiocommandes qui sont libres
du moment qu'il n'y ai que deux voies, gouvernail et treuil).

Bac de jauge IOM (Champ France 2015 Beaulieu s/mer)




@+
avatar
"Tribord amure"

Messages : 669
Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 64
Localisation : Etang de Berre 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Lun 9 Nov - 0:03

Bonsoir à tous,
C'est un bac comme celui là qu'il me faudrait pour faire les essais de chavirage de la Maigrichonne.
Suivant les conseils des Luconautes, la goélette a subi un allègement du pont et de tout le gréement. Bilan 30g de gagnés au dessus de la flottaison et un centre de voilure légèrement abaissé. Comportement sur l'eau amélioré : franc bord plus haut et moins de gite.

Une autre configuration a été testé: prothèse ventrale en polystyrène de 200cm3 et lest profond de 180 g et non pas de 80 g comme la semaine dernière.


Résultat: franc bord encore rehaussé et rappel amélioré.

Il manque encore de la vitesse et de la stabilité de route. A ce propos, j'ai été très impressionné par la vélocité et la stabilité de route du voilier de la Clyde qu'Oliflat a amené aujourd'hui.
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par voguenmare le Dim 17 Jan - 14:36

Bonjour,
au risque de provoquer chez vous une indigestion, je vous propose une dernière tranche de cette chronique. Volume insuffisant et manque de stabilité de route ont été constatés. 
Une tranche de 20 mm de sapin est intercalée entre la coque et le pont


 




La surface du voile de quille augmentée et déplacée vers l'arrière.

Maintenant le sujet est clos. Merci à tous pour vos conseils.
avatar
voguenmare

Messages : 527
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : I de F

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maigrichonne, chronique d'un loupé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum