Voiliers, Canots & Sous-marins de Bassin
Bonjour et bienvenue sur ce forum.

- Une petite présentation est toujours la bienvenue, même si elle n'est nullement obligatoire pour poster.

- La rubrique "Vie du Forum" contient les conseils pour utiliser au mieux ce forum (notamment l'insertion de photos). Elle sert aussi à m'aider à faire évoluer ce forum au mieux (je ne suis pas un spécialiste, juste un passionné de voiliers de bassin comme vous). N'hésitez donc pas à lire cette rubrique et à donner votre avis.

- Nous sommes encore peu nombreux à être actif sur ce forum, alors n'hésitez pas à poster : débutant ou spécialiste, vos questions, aides et réponses sont les bienvenues.

En espérant que vous trouverez des réponses et du plaisir à partager autour de notre passion...

ALBAS 87

Aller en bas

ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Mar 11 Déc - 22:16

Bonjour à Tous,

Vous livrer au fil de l'eau les secrets de mon ALBAS 87, un côtre aurique, le grand frère de l'ALBAS 67 est l'objet de la série dont voici le pilote.
Donner à voir les progrès de l'architecture aux voiliers de bassin tout en restant dans l'art du bois.
Vous divertir et qui sait enrichir vos boîtes à idées.
But ultime, peut être intéresser vos petits enfants à la navigation, un pas de plus pour la planète bleue dé-carbonée.

Le 87 reprend une genèse semblable au 67, l'inspiration vient des grands faiseurs d'avant guerre (celle de 14) Fife, Herreshoff et autres génies de l'architecture naval. 

Je leur emprunte  de grands élancements, des lignes d'eau tendues, un mur de toile: Foc1, trinquette, Clin foc, grand voile aurique et voile de flèche. Pour nos canots par trop volages, n'oublions pas que l'effet d'échelle leur fait encaisser plus souvent qu'à leur tour les affres de vents supérieurs à huit beaufort. (70km/h). L'allongement horizontal (beauprès + bome dépassant la poupe) modère la composante de gite du vaisseau; associé à une quille longue, ils participent à la tenue de cap.

Pour leur assurer des performances à la hauteur de leur beauté, j'emprunte à l'architecture moderne ses progrès. D'abord, un déplacement léger grâce à l'usage de bois de paulownia (300kg au m3) et une stabilité recherchée grâce au tirant d'eau augmenté et une largeur généreuse, plus que par le poids. Exit le retour de galbord et le tirant d'eau modéré dus aux contraintes des constructions bois de l'époque. Vive les entrée d'eau fines et le maître beau reculé d'ou découle naturellement des formes arrières porteuses avec un train de vagues modéré. Des petits plus qui ne modifient pas l'allure générale et qui font du bien aux performances. Pour la stabilité de route, j'ai reculé le mat, équilibrant les surfaces des focs et de la grand voile.
Des mats en bois pour garder l'esprit vintage puisque l'échelle donne aux matériaux un surcroît de résistance. C'est bien là le seul avantage de nos petits bateaux.
Des voiles de base (foc, trinquette et GV)en polyester (Dacron) indéformables et hydrophobes. En complément, pour les voiles de petit temps du polyamide (Nylon) indéformables et plus léger, toujours hydrophobe. Clin foc, voiles de flèche et foc de gène, l'ancêtre du spy asymétrique, seront amovibles.

La chrysalide sort à peine de son cocon, il est encore trop tôt pour qu'elle déploie ses ailes voici ses premières photos, une nudité sans fard ni vernis. Heureusement ce site est réservé aux seniors. Very Happy
Sous ses veines exquises sentez vous battre son cœur? C'est sûr, cette walkyrie vibre déjà aux chevauchées de ses aînées qui allongeaient leur flottaison sous les caresses des vagues joueuses. Allant jusqu'à s'incliner sous le zéphyr pour montrer au vent leur galbe. 

L’installation de la machinerie et les commandes des "ficelles" dans un prochain poste.

Amitiés marine des bassins.
Thierry
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Mar 11 Déc - 22:23



avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Corwwin le Mar 11 Déc - 22:24

Bsr à vous hardis navigateurs

Mais où diantre trouves-tu du paulownia? A part couper un arbre dans ton jardin (ou dans un jardin public, mais c'est plus risqué) et attendre 5 à 10 ans qu'il sèche?
avatar
Corwwin

Messages : 122
Date d'inscription : 25/04/2018
Age : 64
Localisation : Draguignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Tire-au-flan le Mar 11 Déc - 22:32

Bonsoir Cap'tain

Merci pour ce témoignage de votre passion

Et pour ces images ajoutée

Minuscule détail, un s absent, une distraction : votre foc de gêne est amusant. c'est donc un gêneur et non pas un génois clown

Cordialement

T-A-F

Tire-au-flan

Messages : 722
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Mer 12 Déc - 0:50

Very Happy
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 7 Jan - 2:02

Bonjour à tous, 
Tous mes voeux de longs bords au près, au portant et surtout, tous les petits bonheurs de la vie d'adulte et d'enfant.
Voici la suite de la construction. Les deux premières planches ont été collés et passés sur une ponceuse à bande. La quille est découpée, profilée à la ponceuse comme une aile d'avion. La quille vient de planches de pin de 12mm d'épaisseur, et 20cm de largeur. Pour que le fil du bois soit vertical, j'ai assemblé deux planches pour avoir plus de 20cm de tirant d'eau. Le safran (partie du gouvernail immergé) a été découpé et sera monté en dernier. Un petit support contreplaqué va recueuillir le treuil et le servo du safran. Une épontille de mat viendra reprendre l'effort du mat et donner un léger bouge au pont. Pour mettre dans ses lignes, L'accus sera posé à plat juste devant le mat, le lest 600g sera installé en porte à faux avant. En effet, si le maitre beau est reculé et les entrée d'eau fines, la ligne de quille donne du volume sur l'avant pour limiter la dissymétrie de carène et procurer un arrondi favorable à la surface mouillée. Les formes arrières sont larges avec une longue pente modérée qui donneront puissance et coulée d'eau fluide. Le système de treuil actionne un câble sans fin qui est supporté par une poulie à l'avant et à l'arrière du bateau et vont supporter les écoutes sur ce va et vient..  D'un côté le brin fait un tour mort sur la poupée qui l’entraîne. De l'autre côté toutes les écoutes reviennent sur ce brin le débattement max est de l'ordre de 30cm. Pour garder ce câble sous tension, j'ai utilisé un petit ressort pour fixer la poulie arrière. Le même ressort qui garde un des manche de la télécommande au neutre. En effet le neutre est nécessaire pour le gouvernail, mais le neutre n'a pas d’intérêt pour la commande du treuil des écoutes. Les écoutes de foc passent par des filoires en simple jonc laiton, puis sont guidés par un renvoi à plat pont avec un réa laiton pour être quidées autour du roof, deux poupées de winch à l'arrière du roof renvoient les écoutes sur la face arrière du roof vers le va et vient du treuil.



avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 7 Jan - 3:08

L'étanchéité n'est pas parfaite sur le capot avant mais suffisante en cas de ruissellement. La partie mobile du capot qui s'encastre dans leur guide est recouverte de scotch souple (utilisé par les électriciens). Ce scotch assure une fonction d'ajustage et de glisse. Les gouttelettes qui passeraient peuvent être piégées dans un puisard au point bas de la coque. Un trou de 3mm de profondeur 10 ou 20mm de diamètre fait l'affaire. C'est l'avantage d'une coque "creusée".
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 7 Jan - 3:10


avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 14 Jan - 11:37

Bonjour à Tous
Qu'il est difficile de commenter une fabrication! il manque toujours une photo pour clarifier le propos. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile puisque je vous propose l'inspection des travaux finis.
J'arrive à la finition de ce cotre. L'intéret de cette voilure c'est de permettre de l'adapter à la force du vent en dégréant la voile de flêche et le clin foc.

avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 14 Jan - 11:43

Le reportage continue en ajoutant de la toile

avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 14 Jan - 11:46

Dernier focus sur l'accastillage.
J'espère que le prochain poste sera les essais en mer avec une vidéo
Bon vent à tous les navigateurs.
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Tire-au-flan le Lun 14 Jan - 12:07

Bonjour Cap'tain

Belles images et très fortement toilé, votre bébé, bravo.

2 détails, si je peux me permettre
- vous n'avez pas moyen de fixer le bout dehors plus horizontal ? Son priapisme est curieux.
- le safran me semble petit pour contrôler une telle bête de course. Sans rien changer à la forme de la quille, vous pourriez peut-être l'agrandir sensiblement.

Et une question : je vois que vous mettez un tangon au point d'écoute de votre grand foc (spi asymétrique ?). Est-ce bien nécessaire ? Normalement, les tangons se mettent au vent et pas sous le vent. Ou c'est pour le plein vent arrière, avec ce foc ''en ciseaux'' par rapport à la grand-voile ?

Bien cordialement

T-A-F

Tire-au-flan

Messages : 722
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 14 Jan - 12:39

Merci TAF de votre oeil connaisseur.
Oui effectivement le beaupré peut paraître obsessionnel... on ne se refait pas!
Je suis aussi d'accord avec vous le safran pourra être agrandi. Quelques centimètres un peu plus en arrière, il eu été plus efficace et augmentait d'autant la surface mouillée, elle même déjà hypothéquée par l'allongement du tirant d'eau. L'allongement du tirant d'eau étant la solution la plus efficace pour parer aux "dis-fonctionnements d'échelle" il a été priorisé... l'architecture navale est une suite de compromis... l'aspect vintage (élancements, quille longue...) est conservé, mais les progrès de l'architecture naval exploités: déplacement léger, maître beau élargi et reculé, retour de galbord supprimé, voiles indéformables et hydrophobes...
Les cotres de course d'avant guerre (celle de 14) amuraient une sorte de foc de gènes du pied de mat a la tête de mat. Il était amuré au vent par un tangon gargantuesque.
J'ai taillé un spy asymétrique tout en gardant un guindant droit pour que la voile soit facile à porter. Il peut être grée sous le vent sans tangon au petit largue, grand largue il peut être amuré au vent avec son tangon. En statique, le tangon est nécessaire à l'esthétique. Bien sur ce spi asymétrique interdit tout virement de bord qui se heurterait à l'impossibilité de changer d'amure... à réserver au tout petit temps.
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Tire-au-flan le Lun 14 Jan - 13:03

Pour le safran, je l'aurais simplement agrandi en prenant sur la quille, sans modification de la forme totale du plan anti-dérive : je le ferai bien descendre verticalement pratiquement jusqu'à l'arrière du lest.

Tire-au-flan

Messages : 722
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Lun 14 Jan - 13:26

D'un point de vue dessin, c'est exactement mon idée première, mais l'angulation par rapport avec la verticale complique la tringlerie de commande.
La solution choisie permet de garder un axe de rotation quasi vertical, quelques millimètres de plus sur le bord de fuite seront sans doute profitable. Tout en gardant en mémoire que la dynamique des fluide a horreur des "échancrures" sur un bord de fuite. Francis Chisester en bricolant son tirant d'eau sur son dernier bateau lui a fait perdre tout tenue de cap. Or la tenue de cap est une des faiblesses des voiliers de bassin. En ce sens le safran sur toute la longueur du bord de fuite est la solution...
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Ven 18 Jan - 2:09

Bonjour les Marins!
Le moment magique, ou pas, est arrivé.
Hardi les gars vire au guindeau, good bye farewell, good bye farewell.
Au cap horn il ne fera pas chaud halauway
Et au parc de Seaux non plus.
M'enfin, il flotte et toute la machinerie a fonctionné sans anicroche.
Une bonne brise balais le canal, le clin foc et la voile de flêche sont dégrés.
Barrer, régler les voiles et filmer, pour un marin frigorifié c'est les galères.
Promis la prochaine fois c'est avec le soleil et un cameraman compétent.
Bon vent!


avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

"ALBAS 87 "

Message par Claude Martinet le Ven 18 Jan - 5:53


Bonjour Cap'tain Albas , bonjour à tous ,

Quoi dire d'autre que BRAVO !! MAGNIFIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! cala fait du bien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Amitiés C-Y-P


Claude Martinet

Messages : 923
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 71
Localisation : Yonne ( près du canal de Bourgogne )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par BdeB le Ven 18 Jan - 9:06

Bonjour Cap'tain, Claude et tous,

Très jolies lignes "fluides" et élégantes, une belle réussite !

J'ai une petite réserve sur le beaupré qui "sort" de l'étrave en pointant son nez : moins fan

Ce qui ne l'empêche pas d'être magnifique sur l'eau.

BdeB

Messages : 591
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 64
Localisation : Baye de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Cap'tain ALBAS le Ven 18 Jan - 10:45

Bonjour BdeB Claude et tous les marins,
Promis, la prochaine fois je mettrai moins d'angle sur le beauprès.
Pour les lignes fluides je fais "comme avant" les logiciels pro.
Les coques sont tracées avec de fines baguettes, courbés pour passer entre 3 clous.
J'en tire 2 gabarits la ligne de pont (plan l'horizontal) et la ligne de quille (plan vertical) après c'est du ponçage, reponçage, ponçage gros, ponçage moyen....
Merci pour vos encouragements
Bon vent!
avatar
Cap'tain ALBAS

Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2018
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voiliers-albas

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALBAS 87

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum